• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dimanche en politique Bourgogne

Dimanche à 11h25
Logo de l'émission Dimanche en politique Bourgogne

François Hollande peut-il se représenter? Des socialistes bourguignons en débattent

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Le PS a-t-il encore un avenir? Et le chef de l'Etat peut-il encore être son candidat? Des élus répondaient dimanche 18 septembre 2016 dans "Dimanche en Politique", à partir de 11h30.
Emission enregistrée le vendredi 16 septembre 2016.

Par Eric Sicaud

Revoir l'émission

Alors que la cacophonie règne à gauche et que les candidats à la candidature se multiplient à moins de 8 mois de l'élection présidentielle, France 3 Bourgogne ouvre la discussion sur les chances des socialistes de rester au pouvoir en 2017.

Emission à revoir en fin d'article

 

Extrait de l'émission 

Extrait de "Dimanche en Politique" - François Hollande peut-il se représenter?
la question est posée aux invités sur le plateau

 


Les initiatives des différents courants sont pléthores en cette rentrée et chacun semble vouloir montrer ses muscles.
François Hollande s'est ainsi posé en défenseur de l'Etat de droit, lors de son discours de Wagram, le 8 septembre dernier. 

Depuis, les frondeurs se sont retrouvés le week-end dernier pour leurs "journées d'été" à La Rochelle, là-même où le PS a annulé son université de rentrée! L'un des organisateurs, le député nivernais Christian Paul, président de la motion B du PS, en a profité pour dire que la candidature de François Hollande était "impossible" et il a, avec ses amis, appelé à une primaire de toute la gauche... alors que 4 représentants de la motion B sont eux-mêmes candidats!

Et de son côté, Emmanuel Macron laboure le terrain. L'ancien ministre de l'Economie ne s'est pas encore déclaré mais il veut porter son "offre progressiste" et revendique désormais 75.000 adhérents pour son mouvement "En Marche!". L'un de ses principaux soutiens, Gérard Collomb, le maire PS de Lyon, assure ainsi qu'Emmanuel Macron est "le seul à pouvoir se qualifier pour le second tour".

Dans ce contexte de fracture de la gauche, l'avenir du PS est-il compromis? François Hollande peut-il se représenter? Faut-il une primaire entre socialistes? Faut-il une primaire de toute la gauche? Est-ce encore possible?

Pour répondre à ces questions, France 3 Bourgogne réunissait trois élus socialistes bourguignons dimanche 18 septembre dans "Dimanche en Politique", à partir de 11h30 :

  • Philippe Baumel, député PS de Saône-et-Loire, soutien de la motion B
  • François Patriat, sénateur PS de Côte-d'Or, soutien d'Emmanuel Macron
  • Michel Neugnot, 1er vice-président PS du Conseil régional, soutien de François Hollande. 

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville