bourgogne
franche-comté
Choisir une région

Qui sommes-nous ? en Franche-Comté

Dès janvier : lundi 2ème partie de soirée (après le Soir 3) et un mercredi par mois vers minuit
Logo de l'émission Qui sommes-nous ? en Franche-Comté

Louis Dufay, la couleur et l’Héliophore

samedi 11 octobre à 15h20 : Louis Dufay, originaire de Franche-Comté, inventa dès le début du XXe siècle un procédé de photographie couleur, le Dioptichrome, puis de cinéma couleur, le Dufaycolor exploité en Angleterre et enfin un étonnant procédé d'impression : l’Héliophore.

Par Pascal Sulocha

Revoir l'émission

A partir de documents exceptionnels, d'archives familiales, de photos prises par l'inventeur, le film retrace le parcours de Louis Dufay et de ses inventions. Des extraits de films retrouvés à la Cinémathèque anglaise : comédie musicale, film expérimental de Len Lye ou encore essais avec Audrey Hepburn nous montrent cette époque de pionniers de la couleur au cinéma.

Dans les années 30 Louis Dufay revient à Besançon pour se consacrer à sa passion : la collection de papillons.
C'est en observant le chatoiement des ailes de Morphos, ces papillons bleu d'Amérique du sud, qu'il cherche à reproduire leur irisation sur une feuille d’Aluminium, l'Héliophore était né. Ce procédé restera dans sa famille, traversera le siècle à travers de multiples utilisations, couverture de disques et de livres, décoration de magasin etc…et même de petites télés animées qui donnaient grâce à des lumières tournantes autour de feuilles d’Héliophore l’illusion du mouvement.
Morphos, le papillon qui inspira l'Héliophore / ©
Morphos, le papillon qui inspira l'Héliophore / ©

Le réalisateur Henri Georges Clouzot, utilisa cette invention pour filmer Romy Schneider dans des essais pour « l’Enfer », son film inachevé. Images fascinantes, fantasmatiques qui montrent bien une époque où la recherche visuelle révélait une vraie vigueur créative.
Romy Schneider lors des essais pour le film "l'Enfer" / ©
Romy Schneider lors des essais pour le film "l'Enfer" / ©

L’Héliophore continuera jusqu’en 2012 avec un rayonnement qui atteindra aussi bien les Etats-Unis que le Japon.

Un film de Edouard Hollande
Produit par Ananda Pictures