Enquêtes de région

Un mercredi par mois en seconde partie de soirée
Logo de l'émission Enquêtes de région

Vendredi 27 mars : Une jeunesse extraordinaire

© maxppp
© maxppp

Leurs aptitudes physiques, intellectuelles, manuelles ou artistiques, leur passion, un travail acharné et la persévérance leur ont permis de développer des compétences qui leur permettent de figurer parmi les meilleurs de leur génération. Et de faire la fierté de leur région.

Par Clémence Baverel

Revoir l'émission

Tout jeunes déjà ils ont un talent que beaucoup de leurs aînés leur envient. D’où leur vient ce talent ? Comment a-t-il éclos ? Comment le cultivent-ils ? Réponses à travers une série de portraits et témoignages.

BA EDR jeunesse extra


Un petit prodige du piano

Solal Vidal n’a que 11 ans. Il y a 4 ans, il décide de se mettre au piano. Aujourd’hui quand il joue l’Impromptu de Schubert, son professeur du conservatoire d’Epinal lui-même n’en revient pas.

La fine fleur du métier

Lucie Goupilleau est une jeune Alsacienne de 21 ans. Elle n’a pas encore terminé sa formation mais elle fait déjà partie des meilleurs. Médaillée d'argent en art floral aux dernières olympiades des métiers, elle se prépare à présent pour les finales européennes de sa spécialité.

Le génie de l’invention​

Etudiant ingénieur à l’université de Compiègne, Guillaume Rolland a inventé un réveil olfactif. Déjà lauréat de plusieurs prix, il était aussi le seul Français à accéder en finale du Google Science Fair, un concours international ouvert aux inventeurs âgés de 13 à 18 ans.

Des courts de tennis aux écrans de cinéma

Il a été repéré alors qu’il disputait les championnats de France de tennis par équipe. A tout juste 13 ans, Charles Mérienne s’est retrouvé à l’affiche du film « Terre Battue » pour interpréter un jeune joueur qui rêve d’entrer au Pôle espoir de Roland Garros.

Une étudiante brillante et généreuse

Emna Hamila est Lilloise. Elle n’a que 21 ans et sera bientôt diplômée de Sciences Po. Son ambition ce n’est pas le pouvoir, mais contribuer à  bâtir une société plus juste. Repérée par une association qui distribue des bourses aux jeunes issus de milieux modestes,  elle s’est à son tour engagée pour les autres : les SDF, les travailleurs immigrés, le dialogue interculturel et interconfessionnel.

A lire

La Madeleine et le Savant​

Ouvrage publié par André Didierjean, professeur de psychologie cognitive à l’université de Franche-Comté (seuil.com)
 / ©
/ ©


Retraites : Marie-Calire Roussel