bourgogne
franche-comté
Choisir une région

La France en vrai

Lundi en seconde partie de soirée et un mercredi par mois après Enquêtes de Région
Logo de l'émission La France en vrai

La carafe prend de la bouteille

Documentaire: La carafe prend de la bouteille Un film de : Sylvie BRIET
Une coproduction France 3 Bourgogne et l'APC
Documentaire: La carafe prend de la bouteille Un film de : Sylvie BRIET Une coproduction France 3 Bourgogne et l'APC

Aujourd’hui, rien ne va plus entre les syndicats des eaux en bouteilles et les municipalités en pointe dans ce combat. Qui gagnera cette bataille publicitaire, juridique et financière dont l’arbitre final sera, ou devrait être, le consommateur?

Par Isabelle Petit-Felix

La France dispose d'une eau du robinet de qualité. Pourtant, 40% des Français n'en boivent jamais et deux Français sur trois boivent régulièrement de l'eau en bouteille, préférant payer 100 à 300 fois plus cher une denrée que la nature fournit gratuitement.

Des voix de plus en plus fortes (maires, associations environnementales) s'élèvent pour remettre en cause l'eau en bouteille. Mais les industriels disposent de leur propre lobby et savent faire entendre leurs contre-arguments. Si le consommateur écoutait tout, il s'abstiendrait...de boire !
C'est ce changement d'époque que le film raconte.

Au siècle dernier, l'eau minérale prescrite par le médecin est vendue en pharmacie. Puis, la voici produit de consommation de masse. Dans son caddy, le consommateur ne met pas simplement de l'eau en bouteille : il fait provision de pureté, de nature, de dynamisme. Il achète une idée, une sensation.
La croissance de la production d'eau en bouteille est quasi ininterrompue jusqu'en 2004. Cette année-là, la consommation dans le monde double presque celle de 1997 : 89 milliards de bouteilles d'eau vendues. Les deux plus gros opérateurs sont un Français et un Suisse. 

Depuis une dizaine d’années, de nombreuses villes ont décidé de redonner la gestion de leur service d’eau potable à la municipalité. Et maintenant qu'elles contrôlent les vannes, elles entendent défendre la qualité de ce qui y circule. Pour cela, elles utilisent les mêmes méthodes marketing que les fabricants d'eau en bouteille. Elles créent leur "marque", commandent des carafes à des designers, passent des accords avec des restaurateurs.

Une démarche citoyenne et écologique qui sape le principe même de l'eau minérale vendue par des entreprises : car ce que l'opérateur privé met en bouteille, n'est-ce pas, après tout, un bien commun, appartenant à tous ?


Un film de : Sylvie BRIET
Une coproduction France 3 Bourgogne
Et Alliance de Production Cinématographique