La France en vrai

Lundi en seconde partie de soirée et un mercredi par mois après Enquêtes de Région
Logo de l'émission La France en vrai

Un parcours de convictions, Pierre Joxe

Si le nom de Pierre Joxe a disparu des journaux télévisés après son départ de la vie politique (il a été Ministre de l'Industrie , de l’Intérieur et de la Défense de François Mitterrand) il n’en est pas moins resté actif dans la vie publique tout en restant discret.

Par Nathalie Zanzola

Revoir l'émission

Cependant son parcours ne peut se résumer à ces années chargées d’événements intenses qu'il commente d’ailleurs ici avec circonspection (terrorismes, affaire Greenpeace, guerres en Irak, Yougoslavie, Somalie…).
 / ©
/ ©

Fils de Louis Joxe, un résistant ministre de de Gaulle et député, Pierre Joxe a aussi été député de Saône-et-Loire, Président du Conseil régional de Bourgogne. Mais si sa vie politique publique a couru sur vingt ans, son sens de l’Etat a prévalu sur le carriérisme.

La bande-annonce

Bande-annonce du documentaire "Un parcours de convictions, Pierre Joxe"

Juriste et énarque de formation, Pierre Joxe souligne qu’il est magistrat de profession. Il a siégé à la Cour des Comptes et au Conseil Constitutionnel, avec une réputation de grande rigueur, voire même de raideur… De fait, il a toujours privilégié les combats contre l’injustice, toutes les injustices.
Militant dans l’âme, il est homme de convictions et d’engagements, lui qui a milité à l’UNEF pour l’indépendance de l’Algérie, puis à la CGT, tout en s’engageant au PS au début des années 1970.

 / © Ainsi, lorsqu’en 2010 il quitte le Conseil Constitutionnel, il décide de devenir avocat commis d’office pour les mineurs pour combattre les lois Perben qui remettent en cause l’ordonnance de 1945 sur la protection des mineurs.



Par ailleurs, Pierre Joxe le mélomane et arrière petit-fils du librettiste de « Carmen » et de « la Vie parisienne » préside aussi le conseil d’administration de l’Orchestre de Paris; il y mène différentes actions d’initiation à la musique classique pour les élèves des établissements scolaires de la banlieue parisienne.

Nous suivrons ce grand serviteur de la République aussi bien sur ses « terres » bourguignonnes (où il conserve de nombreuses amitiés depuis sa première élection comme député en 1973) qu’au Palais de Justice de Paris. Il retrace l’ensemble de son parcours professionnel et politique par le biais des témoignages de ceux qui l’ont côtoyé  ainsi que par de riches archives, qui permettent de retracer cette vie d’engagements.

Un film de Marie Guilloux
Une production Morgane et Tamara avec France Télévisions Bourgogne