• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Qui sommes-nous ?

Lundi après le Grand Soir/3 et un mercredi par mois après Enquêtes de Région
Logo de l'émission Qui sommes-nous ?

Jean-Pierre Soisson : Ma cinquième République

Jean-Pierre Soisson
Jean-Pierre Soisson

Ce film replace dans l’Histoire, le destin d’un homme d’Etat atypique et revient avec lui et des grands témoins, sur cinquante ans de politique française. De la guerre d’Algérie à Emmanuel Macron, Jean-Pierre Soisson nous raconte «sa» cinquième République !

Par Nathalie Guigon

Dans les rues d’Auxerre, dites Soisson et vous aurez une histoire.
Ici, tout le monde connaît un Soisson.

Cela fait trois générations que la famille fournit des célébrités locales, Jean-Pierre est le plus connu d’entre tous.

Revoir le documentaire
Revoir Jean-Pierre Soisson : Ma cinquième République

Il a servi sous 5 présidents, a participé à 8 gouvernements, été ministre de Jacques Chirac et Raymond Barre sous Giscard d’Estaing mais aussi de Michel Rocard et Pierre Bérégovoy sous François Mitterrand, qu’il a très souvent reçu en Bourgogne.

Il a été élu 10 fois député en 44 ans et a été maire de la ville pendant 27 ans.

Jean-Pierre Soisson, c’est un «Homo politicus», un témoin privilégié qui a évolué au plus haut niveau de la politique française pendant 50 ans.

Auxerre
Auxerre

Opportuniste ? Il s’en défend, avançant les idées du centre, celles de Paul Bert, autre député d’Auxerre dont il a signé une biographie.
Pour Jean-Pierre Soisson, cet « homme de Gambetta » incarnait l’idéal républicain.

Il était animé par la certitude d’être capable de transformer la société, de  travailler à l’apaisement des esprits, de supprimer les causes de discorde.
Il a été, avec Jules Ferry, l’un des principaux acteurs de la séparation de l’église et de l’école.

Au fil de la 5ème République, de la guerre d’Algérie (où il s’illustre à la tête d’une unité de harkis) au vieil Auxerre qu’il fait réhabiliter par des architectes, de l’Assemblée Nationale aux coteaux fruités d’Irancy, du «grand Charles» à l’aube du XXIème siècle, des palais parisiens au terroir bourguignon, la vie de Jean-Pierre Soisson est à la fois épique et inimaginable.

Elle trouve peut-être sa cohérence dans le credo qui la sous-tend.

Durant toute sa carrière, menée au centre droit de l’hémicycle de l’Assemblée Nationale, il dit avoir voulu « faire travailler ensemble des femmes et des hommes d’horizons différents ». Une idée qui a fait son chemin depuis.

Assemblée Nationale
Assemblée Nationale

Ce film retrace un destin d’homme d’Etat, le replace dans l’Histoire et sort du cadre pour extrapoler sur les grandes questions de la politique.

Le commentaire en voix-off, les archives choisies et les témoins privilégiés interpellent Jean-Pierre Soisson sur les thèmes qu’inspirent son parcours : la guerre à 20 ans, la loyauté en politique, la part des idées et des réalités, l’ambition personnelle, la stratégie au service de la cité ou la nature de ce centre qui dépasse le centrisme comme en témoigne le succès d’Emmanuel Macron qui propose une alternative à l’alternance.

Jean-Pierre Soisson
Jean-Pierre Soisson


J’ai aimé les gens, aimé les toucher, partager leurs joies et leurs soucis. C’est l’une des conditions essentielles pour conduire une action politique durable…



Qu’ils soient des proches de Jean-Pierre Soisson, journalistes ou hommes politiques, des grands témoins amènent, au fil de la narration, leurs réflexions sur les thèmes associés aux séquences, aident aussi à cerner l’homme, à comprendre le contexte historique :

  • Le journaliste politique Alain Duhamel animateur d’émissions cultes comme «A armes égales» ou «L’heure de vérité» et de débats célèbres : Giscard d’Estaing / Mitterrand en 1974 ou Chirac / Jospin en 1995,
     
  • Le politologue Pascal Perrineau, professeur à Sciences Po, habitué du plateau de « C dans l’Air » de France 5 qui connaît bien le parcours de Jean-Pierre Soisson et a récemment participé à un débat avec lui à Auxerre,
     
  • Jean-Pierre Raffarin qui a accompagné lui aussi l’évolution du centrisme, des jeunes giscardiens à aujourd’hui et a été le collaborateur de Jean-Pierre Soisson bien avant d’être le Premier Ministre de Jacques Chirac,
     
  • Guy Roux, entraineur de l’AJ Auxerre dans sa période glorieuse et compagnon de toujours de Jean-Pierre Soisson,
     
  • Guillaume Larrivé, député de l’Yonne et ancien suppléant de Jean-Pierre Soisson,
     
  • Marc Meneau, chef étoilé qui accueillait régulièrement Jean-Pierre Soisson et François Mitterrand à sa table de L’espérance à Saint-Père sous Vézelay.
     

Ce film profite d’archives exceptionnelles, choisies dans les stocks de l’INA qui permettent de remonter le temps de manière inédite, en retraçant un portrait personnalisé d’un politicien pas comme les autres, au fil d’un demi-siècle de politique française.



Jean-Pierre Soisson
Ma cinquième république

Un film écrit et réalisé par Eric Le Seney

Une coproduction France 3 Bourgogne-Franche-Comté
et les Productions du Moment










Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?