bourgogne
franche-comté
Choisir une région

La tête à l'endroit

Dimanche à 12h55 
Logo de l'émission La tête à l'endroit

Qu'est donc devenue Augustodunum ?

© Seppia
© Seppia

Autun ne serait rien sans les Romains ! La ville a été fondée par l’Empereur Auguste, d’où son premier nom Augustodunum. Autun a toujours gardé une place importante dans l’histoire. Cette histoire, Guillaume Pierre nous la raconte dans La Tête à l'endroit.

Par Nathalie Guigon

Revoir l'émission

 

« Autun, sœur et émule de Rome ! » Si c’était vrai, cela ne l’est plus depuis longtemps.

Après l’Antiquité, ce fut le Moyen Âge qui donna à la ville quelques lettres de noblesse supplémentaires. Autun fut notamment le lieu de naissance de Nicolas Rolin, chancelier de Philippe le Bon à qui l’on doit l’Hôtel-Dieu de Beaune.

Puis, ce fut le tour de l’époque Moderne…  Savez-vous que c’est à Autun que Napoléon Bonaparte a fait une partie de ses études ? C’est aussi ici que Talleyrand fût nommé évêque.
 

Son architecture est bien évidemment marquée par cette histoire… Le théâtre antique tient aujourd’hui encore debout.

Sans compter les multiples abbayes et la cathédrale Saint-Lazare, qui fit de la ville un important lieu de pèlerinage au Moyen Âge. 

Mais qu’est-il arrivé à la rivale de Bibracte depuis tout ce temps ? Qu’est-donc devenue Augustodunum ?

Pour ce nouvel épisode de La Tête à l’Endroit, Guillaume Pierre nous invite à un voyage à travers l’histoire d'une ville unique en Bourgogne-Franche-Comté. Il remonte à ses origines en foulant le sol travaillé il y a des centaines et des centaines d’années par les Romains.
Il croise des amoureux de la région.

Alice est conceptrice d'un escape game consacré à Autun.
Vêtu dans son habit de moine, Guillaume trouvera-t-il les réponses ? 

© Seppia
© Seppia

Rob, un Australien exilé dans le Morvan, lui raconte l’histoire des vieilles pierres que l’on voit ça et là, éparpillées dans la ville.

© Seppia
© Seppia

Nous goûtons un peu du XVIIIe avec Bruno, torréfacteur, à l’origine d’un café élaboré tel que Talleyrand l’appréciait.

© Seppia
© Seppia

C'est Anne qui le guide à l’époque moyenâgeuse et qui lui fait faire un détour par la Cathédrale Saint-Lazare.

© Seppia
© Seppia

Cette balade dans le temps est l’occasion de sortir de lieux communs et de découvrir de hauts-lieux sous un angle nouveau.

© Seppia
© Seppia

Guillaume poursuit ensuite sa route en direction de l’incroyable prison circulaire d’Autun. Fermée au public, celle-ci va connaître d’importants travaux pour se transformer en Musée.

© Seppia
© Seppia

Puis, direction Saint-Pantaléon, un quartier de la ville où Guillaume flâne dans les jardins partagés et nous parle mobilité à vélo avec les ateliers nomades.

© Seppia
© Seppia

Partage et convivialité seront au rendez-vous
dimanche 10 octobre à 12.55
sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté.

Vous les rencontrerez dans l'émission :

  • Alice Millot, conceptrice de jeux
  • Vincent Perrin, association l’Arche du Temps
  • Rob Urie, guide conférencier
  • Anne Pasquet, chargée de mission patrimoine
  • Agathe Legros, directrice des Musées et du Patrimoine
  • Agnès Sabbadini, artisan torréfacteur
  • Maële Le Navor, chargée de projet
  • Julien Guitel, animateur mobilité vélo
  • Laure Ravet, animatrice sportive
© Seppia
© Seppia

Qu’est donc devenue Augustodunum ?
présenté par Guillaume Pierre
réalisé par Marc Perroud
diffusé dimanche 10 octobre à 12.55
sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté
avec Seppia


Un magazine à (re)voir sur france.tv