bourgogne
franche-comté
Choisir une région

La tête à l'endroit

Dimanche à 12h55 
Logo de l'émission La tête à l'endroit

Sait-on prendre le temps au pays horloger ?

© Hanami Prod
© Hanami Prod

Dans le Doubs, de Saint-Hippolyte à Villers-le-Lac, il est un territoire authentique, avec ses expressions franc-comtoises typiques, prononcées avec un accent inimitable... Alors, Guillaume, saurais-tu répondre à cette question : Sait-on prendre le temps au pays horloger.

Par Clémence Baverel

Revoir l'émission

Aux portes de la Suisse, dans le département du Doubs, commencent les Montagnes du Jura. Dans ce territoire à la fois sauvage et généreux, bat le cœur de la Franche-Comté. On y trouve ce qui fait l’essence du territoire : les sombres forêts de sapins et d’épicéas, le patrimoine culinaire, entre saucisse de Morteau et Comté ; l’histoire frontalière : de l’horlogerie à la contrebande.

Sans oublier l’accent et le parler du terroir, qui n’a pas son pareil ! Alors qu’en dit-on ? Avons-nous intérêt à visiter le coin ? Autrement dit,  sait-on prendre le temps au pays horloger ?
 

© Hanami Prod
© Hanami Prod

 


Pour le découvrir, nous irons d’abord à la rencontre de Marie-Odile. A la tête des arts et traditions populaires du Beugnon, Marie-Odile nous fera découvrir l’architecture fermière traditionnelle du Pays Horloger. Nous replongerons avec elle dans le passé historique de la région et aborderons les conditions de la vie paysanne, le savoir-faire horloger et l’influence de la Suisse voisine.
 

 

© Hanami prod
© Hanami prod

 


Guillaume se rendra ensuite à la frontière suisse pour en apprendre plus sur les chemins de la contrebande, dangereux sentiers arpentés par les Franc-Comtois pour passer illégalement des biens d’un pays à l’autre. C’est Patrick qui le guidera à la découverte de ses circuits, aujourd’hui prisés par les amateurs de randonnées.

En bas des falaises, évidemment, il y a le Doubs, l’une des plus belle rivières de la région. Ce sont d’ailleurs les gorges jurassiennes qui l’entourent qui font de la rivière une destination magique à ne pas rater. Nous allons à la rencontre des Michel, famille à la tête du chantier naval franco-suisse.
 

 

© Hanami prod
© Hanami prod

 


Après avoir débarqué au Saut du Doubs pour voir la cascade, nous en profitons pour faire une petite halte à l’Absinthe, le restaurant qui porte bien son nom. Guillaume s'essaye à goûter l’alcool longtemps interdit en France... A la carte, on trouve d’ailleurs une absinthe spéciale, bio, produite par Armand Guy spécialement pour le restaurant. 
             

Retour à Grand’Combe-Châteleu ! Nous nous rendons dans le quartier des artisans. La commune a beau être petite, elle compte de véritables talents. Nous allons d’abord à la découverte de l’atelier de Laurent Vuillemin. Il est l’héritier d’un véritable savoir-faire qu’il met au service des entreprises comme des particuliers. Chose intéressante : il fabrique toujours des tabouret à vis d’horloger !
 

 

© Hanami prod
© Hanami prod

 


Pour terminer cette aventure et savoir si le Pays horloger vaut véritablement le coup d’œil, nous prenons un peu de hauteur et marchons sur ces falaises que les horlogeurs et autres colporteurs connaissaient comme leur poche. Guillaume rencontre un autre Guillaume, qui lui s’occupe de la gestion de la Via Ferrata des Echelles de la Mort. Particulièrement impressionnante, cette via ferrata n’est pas à la portée de tous. Si on a le vertige, on a meilleur temps de rester sur la terre ferme ! Enfin… Nous arquons !



La Tête à l'Endroit : Sait-on prendre le temps au pays horloger 

Magazine de 26 minutes
Présenté par Guillaume Pierre
Réalisé par Thomas Cerciat