• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Européennes 2019 : Blanot, l'îlot Vert de Saône-et-Loire

La commune de Blanot, en Saône-et-Loire. / © France 3 Bourgogne
La commune de Blanot, en Saône-et-Loire. / © France 3 Bourgogne

Dimanche, Europe Ecologie Les Verts a créé la surprise de ces élections européennes en décrochant la troisième place, avec 13,47% des suffrages, derrière le Rassemblement National et La République En Marche. Certaines communes ont même dépassé ces chiffres, notamment Blanot en Saône-et-Loire.

Par RC, avec AFP

Blanot, 170 habitants, est passée au vert dimanche. Pour les élections européennes, les électeurs de cette commune de Saône-et-Loire ont voté à 41,86% pour la liste Europe Ecologie - Les Verts emmenée par Yannick Jadot.

Ici, les thèmes écologistes ont trouvé un terreau fertile. De nombreuses exploitations agricoles, en bio ou en cours de conversion, un chauffage au bois privilégié, notamment grâce aux affouages. Et une sensibilité aux questions climatiques. "Le changement climatique, on le perçoit ici, raconte Jean-François Farenc, le maire. Il y a encore 10-12 ans, l'hiver, on avait des périodes de neige, les deux cols autour du village étaient difficilement praticables. Aujourd'hui, ça n'arrive jamais."

Blanot, au-delà de la tendance nationale


Le village a donc tourné le dos aux Européennes de 2014, où la liste d'union de la gauche d'Edouard Martin y était arrivée en tête. Et cette fois, Blanot a dépassé la tendance nationale. Car si la liste EELV a été la surprise du scrutin, c'est avec 13,47% des suffrages sur l'ensemble de la France, bien moins que les sommets atteints ici.


Le reportage de Sophie Béchir et Anthony Borlot, avec :

- Jean-François Farenc, maire (SE) de Blanot et président de l'Association des Maires Ruraux de Saône-et-Loire
- Alice Roquefort, habitante de Blanot
- Marc Grozellier, éleveur de chèvres à Blanot
 
Blanot EELV

Ce résultat laisse également penser que l'écologie peut peser en territoire rural, au-delà de ses nouveaux bastions urbains. Car Europe Ecologie - Les Verts, troisième parti de France dimanche soir, a enregistré ses meilleurs scores à Paris, à la fois dans les quartiers acquis jusqu'en 2017 au PS, mais aussi ceux où LFI avait fait une spectaculaire percée aux dernières présidentielle et législatives.

Un succès rural, en plus de la percée urbaine


Les troupes de Yannick Jadot sont arrivées en tête dans le très socialiste Xe arrondissement, ainsi que dans les populaires XVIIIe, XIXe et XXe et, plus généralement, ont recueilli plus de 20% dans toute la moitié Est de la capitale.

EELV s'installe également dans de nombreuses métropoles de province : les écolos ont créé la surprise à Nantes (24,3%), Rennes (24,3%), Grenoble (22,3%), et ont dépassé la barre des 20% à Bordeaux, Strasbourg, Toulouse, ainsi que dans des communes de l'ex-banlieue rouge, notamment Pantin, Les Lilas ou Montreuil. Dans de nombreuses communes urbaines, la liste EELV est encore arrivée en deuxième position, derrière LREM et devant le RN, par exemple à Dijon, Besançon, Montpellier, Clermont-Ferrand, Poitiers, Nancy, Pau ou Annecy.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le laboratoire Boiron à Belfort

Les + Lus