FC Sochaux-Monbéliard : les supporters exigent le départ imminent de Ledus et monsieur Li

Photo d'illustration / © Page Facebook Tribune Nord Sochaux
Photo d'illustration / © Page Facebook Tribune Nord Sochaux

Ce mercredi 13 décembre 2017, les supporters sochaliens de la tribune Nord Sochauxet les Boys 07 ont exprimé leur colère envers les instances dirigeantes du  FC Sochaux -Montbéliard et exigent le départ de Ledus et de messieurs Li et Lichtenauer.

Par AT avec Communiqué

"Messieurs Li et Lichtenauer vivent actuellement au-dessus de leurs moyens, et ce, depuis trois ans désormais, tout en engageant notre FCSM dans leurs déboires. "Secrets" et "mensonges"semblent être les mots d’ordre de ce que nous pourrions appeler leur « gestion » du club." Dès les premières lignes du communiqué de la Tribune Nord Sochaux, le ton est donné.

Les supporters suivent les déboires financiers de leur club, impuissants, mais ne comptent pas rester les mains dans les poches et organisent "des actions qui monteront en intensité" selon eux pour espérer faire partir ceux qu’ils qualifient de : "Deux escrocs en col blanc."



Si les supporters se félicitent du départ d’ Ilja Kaenzig, le directeur Général du club, ils restent en colère et l’interpellent directement : "De quel droit avez-vous pillé le club, d’ailleurs déjà dans le rouge financièrement, avant de filer à l’Anglaise ?"



Très actifs contre Ledus et Messieurs Li, et Lichtenauer, les supporters ne comptent pas baisser les bras. Le collectif qui s’est monté dernièrement contre les instances dirigeantes a donc prévu de passer "des simples messages par tribunes interposées à de véritables actions coups de poing." Encourageant les : "Ultra’ comme lambda, jeunes comme vieux" à se joindre à eux dans ces actions.

Avant d’exprimer leurs pensées : "Aux salariés du club, aux sportifs professionnels et aux amoureux des Jaune & Bleu." Et d’appeler à l’unité de toutes ces forces pour : "Sauver le Club !"

Un avis partagé par les boys 07 qui comptent bien eux aussi multiplier les actions coup de poing et ne : "s'arrêteront pas à une simple banderole". Leur but étant à eux aussi : "d'alerter les supporters et de montrer que ces gens-là (les dirigeants) ne sont plus les bienvenus au stade Auguste Bonal."

Sur le même sujet

Inondations : le département de Saône-et-Loire est toujours en vigilance orange

Près de chez vous

Les + Lus