• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Fleury-la-Vallée : des flashcodes pour connaître l'histoire des Poilus morts pour la France

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Leurs noms sont inscrits sur le monument aux morts du village mais que sait-on vraiment d'eux ? A Fleury-la Vallée, dans l'Yonne, une jeune femme a fait des recherches pour retracer la vie de chacun des Poilus tombés pour la France.

Par Caroline Jouret

Lucie Aubert a sorti de l'ombre les 54 Poilus de Fleury-la-Vallée

Grâce au travail effectué par cette jeune femme de 24 ans, on sait désormais qui ils étaient, où et comment ils sont morts. Dans la mesure du possible, elle a également reconstitué leur parcours. Toutes ces précisions sont facilement accessibles sur le site internet qu'elle a créé "les poilus de Fleury".

Lucie Aubert est passionnée par la Première Guerre mondiale. Elle est aussi la petite fille du président de l'amicale des anciens combattants. L'idée de retracer la vie des Poilus de son village morts pour la France lui est venue après avoir acheté une plaque d'identité d'un Poilu de la classe 1900. Elle a voulu en savoir plus, a retrouvé sa fiche matricule et a poursuivi ses recherches pour connaître le parcours de son régiment et savoir où il était enterré. 
 
Centenaire 14-18 : découvrir l'histoire d'un Poilu avec son smartphone
Leurs noms sont inscrits sur le monument aux morts du village mais que sait-on vraiment d'eux ? A Fleury-la Vallée, dans l'Yonne, une jeune femme a fait des recherches pour retracer la vie de chacun des Poilus tombés pour la France.  - France 3 Bourgogne - Sébastien Kerroux, Yoann Étienne, Sébastien Dufour

Son site internet a été labellisé par la Mission du Centenaire 14-18. Mais Lucie Aubert, ne s'est pas arrêtée là. A l'ère du numérique elle a fait installer des flashcodes devant les tombes des Poilus inhumés dans le cimetière de Fleury-la-Vallée.  Avec un smartphone, il est désormais possible d'avoir instantanément des informations sur chacun d'entre eux grâce au site internet. La mairie de Fleury-la-Vallée a contribué financièrement à la concrétisation du projet.

Dans la perspective de la commémoration du centenaire de l'armistice le 11 novembre 2018, Lucie Aubert a eu une autre idée. Elle a récupéré de la terre dans chaque endroit où les Poilus du village sont morts. Cette terre a été mise en pot. Chaque pot a été étiqueté. Ils seront placés au pied du monument aux morts lors de la cérémonie.
 

Quétigny : un moyen-métrage tourné par des lycéens à Barcelone

Les + Lus