Le Franc-comtois Jacky Favret élu à la tête de la nouvelle union régionale des communes forestières

Jacky Favret, président de l'union régionale des communes forestières
Jacky Favret, président de l'union régionale des communes forestières

Jacky Favret, le maire de la petite commune de Blondefontaine en Haute-Saône vient d'être élu à la tête de la toute nouvelle Union régionale des communes forestières. Comme les administrations et instances professionnels, les deux instances régionales de Bourgogne et de Franche-Comté ont fusionné.

Par Isabelle Brunnarius

Cette union régionale représente 1200 des 2800 communes propriétaires de forêt soit 60% de la surface forestière de Bourgogne Franche-Comté. Ces communes se regroupent dans leur département et il leur fallait une représentation sur la grande région pour défendre leurs intérêts d'autant plus que le conseil régional est partie prenante de la filière bois.
En termes d'organisation, la Franche-Comté avait une longueur d'avance. Ces dernières années, les Francs-comtois ont créé six postes pour aider les communes à valoriser leur patrimoine et faire de leurs forêts un "levier pour l'aménagement et les développement économique, environnemental et social de leurs territoires" alors que les Bourguignons n'ont qu'un demi poste à leur disposition.
Comme dans les autres administrations ou associations, l'heure est à la mutualisation des moyens. Un nouveau chargé de mission doit être recruté prochainement. Les Bourguignons devraient désormais  profiter des mêmes services que leurs voisins. L'ancienne présidente de Bourgogne, la sénatrice UDI de Côte d'Or Anne-Catherine Loisier, devient présidente déléguée. 

Gestionnaire de forêt, membre du conseil supérieur de la forêt du bois, Anne-Catherine Loisier cherche également à "valoriser" cette ressource naturelle qui pourra jouer un rôle dans le cadre de la transition énergétique et dans le développement économique des communes.


"Trop de communes n'ont pas encore pris conscience des nombreux enjeux de cette filière bois, regrette Anne-Catherine Loisier. Et pourtant, la ressource en bois est au coeur de nombreuses possibilités de développement comme la construction, l'énergie, l'environnement..."

Les massifs forestiers en Bourgogne Franche-Comté possède 20% de la production de feuillus en France. "C'est un atout exceptionnel, peu connu et peu valorisé" poursuit la Bourguignonne. En termes d'emplois, cette filière emploie dans la grande région 25 000 personnes dans 5 000 entreprises. Un argument supplémentaire pour Jacky Favret et Anne-Catherine Loisier. Ces élus veulent convaincre leurs homologues d'investir dans leurs forêts. C'est tout l'enjeu de cette nouvelle structure. 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Affaire Maëlys : l'avocat du suspect conteste la chronologie du procureur

Près de chez vous

Les + Lus