• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Le gouvernement va lancer un plan de revitalisation des centres-villes

Les commerces du centre-ville de Chalon-sur-Sâone ont tendance à fermer les uns après les autres / © FTV
Les commerces du centre-ville de Chalon-sur-Sâone ont tendance à fermer les uns après les autres / © FTV

Comment ramener des habitants et des commerces dans des coeurs de ville désertés ? Le gouvernement a décidé de lancer un plan de revitalisation de plus de cinq milliards d'euros sur cinq ans.

Par avec AFP

Que prévoit le plan de revitalisation des centres-villes ?


Le plan du gouvernement a été baptisé "Action coeur de ville".
Il a pour objectif l’ouverture de nouveaux commerces, la rénovation de logements sociaux, la restauration de bâtiments anciens, la création d'écoquartiers et d'espaces publics, bref tout pour attirer de nouvelles familles. L'amélioration de la couverture internet et l'implantation des services publics doivent également contribuer à l’attractivité des coeurs de villes.

"Il y a urgence de redonner vie à des centres-villes délaissés, vidés de leurs commerces, de leurs services et parfois de leurs habitants", a déclaré le Premier ministre Edouard Philippe jeudi 14 décembre 2017.

Le gouvernement veut notamment :
-développer l'offre commerciale en centre-ville (par le biais de taxes sur les commerces vacants, baux commerciaux de courte durée...)
-réguler l'implantation et le développement du commerce en périphérie des villes.

Commerces fermés au centre ville de Nevers
Commerces fermés au centre ville de Nevers

Quelles villes vont bénéficier de ce plan de revitalisation ?

Les propriétaires seront incités à rénover les logements de centre-ville pour favoriser le maintien des résidents. L'Anah (Agence nationale de l'habitat) prévoit de consacrer 1 milliard d'euros d'aides aux travaux pour la réhabilitation, l'amélioration énergétique et l'adaptation des logements et des immeubles.

Les salariés seront incités à revenir dans les centres-villes grâce au renouvellement de l'offre de logements : "Action Logement investira 1,5 milliard d'euros sous forme de subventions et de prêts pour financer des opérations d'acquisition/amélioration".
Cette somme devrait permettre d'acquérir et réhabiliter quelque 600 immeubles par an, selon le cabinet du ministre de la Cohésion territoriale, Jacques Mézard.

Le plan ne prévoit pas de liste de villes, mais s'adresse aux maires des communes intéressées. Les villes dont le projet pour le centre-ville est abouti pourront passer un contrat avec l'Etat dès 2018. Celles dont le projet est en cours d'élaboration seront accompagnées en 2018 pour finaliser en 2019. "On pense viser une trentaine de villes en 2018, et une trentaine en 2019", indique une source gouvernementale.

Les villes moyennes ont été retenues en priorité parce qu'elles ont "une fonction de centralité", tout en étant confrontées à d'importantes difficultés, avec notamment un taux de pauvreté de 17,8%, contre 14,5% nationalement.


De nombreux commerces ferment dans le centre de Mâcon / © FTV
De nombreux commerces ferment dans le centre de Mâcon / © FTV

Qui financera ce plan de revitalisation des centres-villes ?


Sur cinq milliards d'euros mobilisés :
-1 milliard proviendra de la Caisse des dépôts en fonds propres
-700 millions en prêts
-1,5 milliard d'Action Logement
-1 milliard de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).
L'idée est de faciliter l'accès des communes au financement de leurs projets en mettant en place un "guichet unique" pour centraliser leurs demandes.

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus