Handicap : la caravane des "oubliés du monde d’après" traverse la Saône-et-Loire et la Côte-d’Or

La crise sanitaire du Covid-19 bouleverse notre modèle de société. Alors que les plans de relance se multiplient, APF France handicap sillonne la région pour alerter le public sur la situation des handicapés et recueillir des propositions sur "le monde d’après".

 

La caravane “des oubliés du monde d’après” traversera 10 villes de Saône-et-Loire et de Côte-d’Or du 22 juillet au 18 septembre 2020. Objectif : défendre les droits des personnes handicapées.
La caravane “des oubliés du monde d’après” traversera 10 villes de Saône-et-Loire et de Côte-d’Or du 22 juillet au 18 septembre 2020. Objectif : défendre les droits des personnes handicapées.
 

56 jours sans sortir et pas d’aide au début, ça a été très dur. Et les amis qui ne venaient pas non plus. Moi, j'ai vraiment souffert du confinement.

Violette Mouroux, APF France Handicap Mâcon



Une "caravane des oubliés" va traverser la Bourgogne cet été.
Objectif : défendre les droits des personnes handicapées et rappeler qu'elles aussi ont souffert du confinement imposé pour enrayer l’épidémie de coronavirus.

Le coup d’envoi a été donné mercredi 22 juillet à Paray-le-Monial en Saône-et-Loire et la dernière étape du périple est prévue vendredi 18 septembre à Châtillon-sur-Seine, en Côte-d’Or.


 


A chaque arrêt, l'association APF France Handicap (l’ex association des paralysés de France) ouvre la discussion avec les habitants de la ville traversée. 

"On l'a vu pendant le confinement, le handicap a été complètement oublié. On a parlé des décès des Ehpad, mais il y a eu aussi des décès de personnes handicapées dans les établissements médico-sociaux et ça a été complètement occulté par les médias", estime Sylvie Bialet, représentante départementale et régionale APF France Handicap.

"On souhaite que dans "le monde d’après", il y ait une réelle prise en compte des difficultés sociales des personnes handicapées, que ce soit dans la scolarité, dans la formation, dans le travail, partout."

 
L'association APF France Handicap a créé la "caravane des oubliés" pour recueillir des propositions qui seront "portées au niveau du gouvernement".
L'association APF France Handicap a créé la "caravane des oubliés" pour recueillir des propositions qui seront "portées au niveau du gouvernement".


Alors que le président de la République parle de "refondation", APF France handicap veut "partager sa vision et ses propositions de solutions nouvelles pour construire le "monde d’après". L’association attend aussi des idées neuves.
"On attend que les gens nous donnent des propositions qu’on va porter au niveau du gouvernement, parce que cela fait longtemps que l’APF revendique des droits pour que les handicapés puissent vivre comme tout le monde. Ils ont beaucoup souffert pendant le confinement, mais là, ça suffit, il faut qu’on passe à autre chose. Il faut que les droits des personnes handicapées soient reconnus", dit Florence Lecomte, directrice des actions associatives 21 et 71.

Cette reconnaissance demandée depuis des années passe notamment par la revalorisation de l’AAH (allocation adulte handicapé).
"Il y a un gros souci pour les couples handicapés. Une personne handicapée reçoit une allocation en fonction des conditions de ressources de son couple. Donc, si vous avez un conjoint qui gagne plus de 1 500 euros par mois, vous n’avez pas droit à l’allocation adulte handicapé, ce qui fait que le couple doit vivre seulement avec les revenus du conjoint et ça c’est inacceptable", explique Florence Lecomte.
 

La solidarité n’a pas de prix et à un moment, il faut qu’on donne les moyens. On ne demande pas des choses exagérées, on veut juste que les personnes handicapées puissent vivre comme tout le monde.

Florence Lecomte, directrice des actions associatives 21 et 71 de l’APF France Handicap.

APF France handicap veut "partager sa vision et ses propositions de solutions nouvelles pour construire le "monde d’après"
APF France handicap veut "partager sa vision et ses propositions de solutions nouvelles pour construire le "monde d’après"
 

Où passera la caravane "des oubliés du monde d’après" ?


La caravane “des oubliés du monde d’après” traversera 10 villes de Saône-et-Loire et de Côte-d’Or du mercredi 22 juillet au vendredi 18 septembre 2020 :

-Mercredi 22 juillet : à partir de 14h sur la place de l’Europe à Paray-le-Monial
-Jeudi 23 juillet : à partir de 9h30 sur la place Gardon à Mâcon
-Mardi 28 juillet : à partir de 10h sur le marché à Montceau-les-Mines
-Jeudi 30 juillet : à partir de 10h sur le marché des 4 chemins au Creusot
-Mercredi 26 août : à partir de 10h place de l’Hôtel de Ville à Chalon-sur-Saône
-Vendredi 28 août : à partir de 10h sur la place du Champ de Mars à Autun
-Mercredi 2 septembre : à partir de 10h aux Halles de Beaune
-Vendredi 11 septembre : à partir de 10h sur la place François Rude à Dijon
-Mercredi 16 septembre : à partir de 10h30 sur la place de la Libération à Venarey-les-Laumes
-Vendredi 18 septembre : à partir de 15h sur la place de l’Hôtel de Ville à Châtillon-sur-Seine



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handicap société coronavirus santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter