Handicapé après un accident de voiture le Franc-comtois Romain Claudet grimpe un glacier dans le massif du Mont-Blanc

Romain Claudet, gravement handicapé suite à un accident de voiture en 2013, a réalisé une prouesse samedi 27 juin en escaladant la Mer de glace dans le massif du Mont-Blanc. 

Romain Claudet en pleine ascension dans le massif du mont-Blanc.
Romain Claudet en pleine ascension dans le massif du mont-Blanc. © Page Facebook de Romain Claudet
Romain Claudet, 24 ans, est habitué à lutter avec un immense courage face aux éléments contraires. Alors quand il a affronté le vent, le froid et la fatigue liée à l'effort physique et à l'altitude dans le massif du Mont-Blanc samedi 27 juin, il était écrit qu'il ne baisserait pas les bras. 

Ce Comtois, victime d'un terrible accident de la route à l'âge de 18 ans qui a failli le laisser à vie dans un état végétatif, aime se lancer des défis. En 2019, il était devenu PDG de sa propre entreprise "Tout le Monde en Bois" à Frasne (Doubs) où il emploie des personnes en situation de handicap. Il a aussi publié un livre "Mon handicap, une chance à saisir" dans lequel il raconte son parcours de vie.
 
Romain Claudet au centre (en vert) entouré de ses amis lors de son ascension dans le massif du Mont-Blanc.
Romain Claudet au centre (en vert) entouré de ses amis lors de son ascension dans le massif du Mont-Blanc. © Page Facebook de Romain Claudet
 

"Je suis vraiment sorti de ma zone de confort"

Ce samedi 27 juin, c'est un tout autre objectif que Romain Claudet avait en tête : grimper l'immense glacier de la Mer de glace en partant depuis Courmayeur en Italie. Accompagné d'un guide et de plusieurs amis, le jeune homme a réussi son pari. Mais il a surtout pris énormément de plaisir. "Je suis vraiment sorti de ma zone de confort. Quand vous marchez sur une neige seulement gelée en surface et molle en dessous et qu'il faut faire attention à chaque pas pour ne pas s'enfoncer, c'est vraiment fatiguant. Ce que j'ai le plus aimé, c'est le passage d'escalade. Le guide m'a même trouvé bon", sourit-il

Au téléphone, Romain Claudet a la voix cassée. "Avec le soleil et le froid, j'ai vraiment perdu ma voix. J'ai quelques douleurs musculaires, mais j'ai un album souvenir dans la tête", dit-il. Il espère que ce genre de projet montrera à d'autres jeunes handicapés qu'il est possible de continuer à réaliser ses rêves. "Je l'ai fait pour montrer que malgré ma différence, il est possible de faire des choses comme ça", conclut-il. Un petit film sur cette aventure sera disponible d'ici une semaine sur YouTube. 
 
Handicapé Romain Claudet réussit son pari d'embaucher d'autres personnes en situation de handicap
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handicap société montagne nature
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter