Cyclisme : mis en cause, Christophe Moreau se met en retrait de l'équipe haut-saônoise Philippe Wagner Cycling

Publié le Mis à jour le
Écrit par Antoine Laroche .

L'ancien coureur professionnel belfortain, soupçonné de violences conjugales puis placé en détention en Suisse, a annoncé son retrait de la jeune équipe de Haute-Saône, dont il était manager général. Le président de l'équipe préfère regarder vers l'avenir, et annonce le tout récent recrutement du coureur Jérémy Lecroq.

Philippe Wagner le dit sans détours : "La place reste au sport, c'est ce qui m'anime".

En réaction au départ, provisoire ou non, du manager général de l'équipe, Philippe Wagner, président de l'équipe haut-saônoise Wagner Cycling, préfère se concentrer sur la saison qui s'annonce. "Il faut considérer qu'il y a des accidents de la vie, des aléas", commente sobrement celui qui a donné son nom à la jeune équipe basée à Breuches-lès-Luxeuil.

Placé en détention en Suisse ce dimanche 22 janvier, l'ancien coureur cycliste Christophe Moreau a été interpellé par les autorités jurassiennes pour des soupçons de violences conjugales et des menaces de mort proférées à son épouse. Présumé innocent, il a toutefois annoncé à l'équipe se mettre en congé de son poste de manager général, afin de ne "pas poser de problème au club", selon Philippe Wagner. Pour combien de temps ? Nous n'avons pas pu joindre Christophe Moreau, qui occupait ce poste depuis septembre 2022.

L'homme c'est quelqu'un que j'apprécie, mais on ne peut pas savoir ce qu'il y a derrière.

Philippe Wagner, président de l'équipe Philippe Wagner Cycling

L'équipe en pleine ascension, après une première saison victorieuse

Président de l'équipe, Philippe Wagner ne peut que regretter le départ d'une pointure comme Christophe Moreau, qui devait permettre à la jeune équipe de s'étoffer encore et de viser le niveau professionnel. Créée en 2022 et évoluant en DN1, le plus haut niveau amateur français, Philippe Wagner Cycling a connu une saison explosive en termes de résultats, avec une victoire dès le début de saison, sur les Boucles du Haut-Var. "On est parti de zéro il y an an, on a fini 15e de N1", se réjouit son président, passionné de vélo, qui espère un top 5 cette année.

L'équipe de vingt coureurs, qui visait une place en Continentale (3e niveau professionnel) en 2023, a préféré -sans lien avec le départ de Christophe Moreau- revoir ses ambitions légèrement à la baisse. Comme le souligne Philippe Wagner, "Il vaut mieux avancer progressivement que prendre l'accélérateur". Digne descendante de l'équipe Bazin Cyclisme Haute-Saône, Philippe Wagner Cycling est adossée à la charcuterie Bazin, dont l'usine est située à Breuches. Un tandem original qui fonde l'identité de l'équipe, estime Philippe Wagner, directeur de la société Bazin.

Jérémy Lecroq, un sprinteur recruté

Résolument concentré sur l'ascension de son équipe, Philippe Wagner nous annonce par ailleurs le recrutement de Jérémy Lecroq, qui courait sous les couleurs de l'ancienne formation B&B Hotels-KTM durant le dernier Tour de France, dont il avait notamment terminé 6e de l'étape des Champs-Elysées. "J'ai une bonne visibilité dans le monde sportif, je lui ai présenté le projet et ca lui a plu."

Actuellement en stage à Fréjus, l'équipe prépare donc la saison avec de hautes ambitions. Premier test sur les Boucles du Haut-Var, du 11 au 16 février prochains.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité