Fin de vie : ils se mobilisent pour la légalisation de l’euthanasie

© PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/Pierre HECKLER ; Thionville Main Vieillesse Personne agée
© PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/Pierre HECKLER ; Thionville Main Vieillesse Personne agée

L’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité mène sa 11ème campagne de mobilisation, sur une thématique déjà débattue depuis fin 2017 dans la région. 

Par Amandine Plougoulm

« Nous sommes prêts ». Le hashtag fleurit sur la toile, et la thématique se décline aussi en Franche-Comté. La 11e campagne de l’Association pour le Droit à Mourir dans la Dignité se tient cette semaine un peu partout en France. En Haute-Saône, les militants et les sympathisants se retrouveront à la gare et au marché de Vesoul, ainsi qu'à Gray (voir détails en bas d'article).

 

Etats généraux de la bioéthique : « La fin de vie » en Bourgogne-Franche-Comté


Cette campagne débute alors que s’achèvent bientôt les Etats généraux de la bioéthique. La loi bioéthique doit être révisée en 2018. Avant que le Parlement ne discute du projet de loi,  plusieurs consultations citoyennes ont été lancées dans différentes régions. En Bourgogne-Franche-Comté, le sujet de « la fin de vie » a été choisi. Au total, 16 rencontres ont permis aux citoyens de débattre, de faire entendre leur voix, et de réfléchir sur la question.

Fin de vie : ce que dit la loi


La loi Claeys-Leonetti date de 2005, elle a été révisée en 2016. Elle affirme un droit au « laisser mourir » et  « à la sédation profonde et continue ». Elle admet le refus de l’acharnement thérapeutique, autorise d’arrêter ou de limiter les traitements.

Mais certains l'estiment insuffisante. Dans une tribune publiée par Le Monde, en février dernier, 156 députés issus principalement de la majorité ont appelé à « une loi sur une aide active à mourir », pour « donner aux malades en fin de vie la libre disposition de leur corps ». Parmi eux, on trouve 7 députés francs-comtois, tous LREM : Barbara Bessot-Ballot (députée de la Haute-Saône) Danielle Brulebois (Jura), Fannette Charvier (Doubs) Denis Sommer (Doubs), Huguette Tiegna (Doubs) Eric Alauzet, ( Doubs), Frédéric Barbier (Doubs)


Les rendez-vous de mobilisation de l'ADMD en Haute-Saône : 
- à la gare de Vesoul : lundi et mardi de 9h à 12h 
- au marché de Vésoul : jeudi de 9h à12h 
- place du 4 septembre à Gray : jeudi de 9h 


Sur le même sujet

Yonne : une opération contre l’immigration clandestine

Les + Lus