Rolling Saône 2018 : Arcadian, Mat Bastard et Pihpoh évoquent leur festival

Rolling Saône 2018, à Gray
Rolling Saône 2018, à Gray

Le Festi’van a fait le tour des coulisses de Rolling Saône, à Gray. De la sécurité à la régie, en passant par le camping et les bénévoles. Sans oublier, bien sûr, les artistes du vendredi : Arcadian, Mat Bastard et Pipoh.

Par P.S.

Cette année, la sécurité est monté d’un cran à Rolling Saône, comme on peut le voir sur l’avenue Carnot à Gray, bloquée par des plots en béton : aucune voiture ne peut s’introduire sur le site.

"Comme à la maison"

Pour cette troisième journée de festival, Festi’van a rencontré ceux qui s’occupent de la sécurité, de la régie, les bénévoles, s’est penché sur le profil des campeurs.
La veille, ils ont assisté au concert d’Arcadian, véritables star du festival. « On est très directs dans notre rapport avec le public. Un peu comme à la maison », résument les trois amis.
Rolling Saône 2018 : Arcadian, Mat Bastard et Pihpoh évoquent leur festival
Intervenants : Arcadian // Mat Bastard // Gadzie, madame régie // Pihpoh Reportage : Aude Sillans, Maéva Damoy, Fabienne Le Moing, Romain Liboz, Samuel Verrier, Thomas Hardy, Sébastien Nicolet, Manu Blanc

Il y avait aussi Mat Bastard, qui laissait entrevoir l’ambiance de son concert : « J'aime bien qu’il y ait de l’énergie, que ce soit incisif, que ça envoie, on est dans une époque où des fois on se dit qu’on a envie de réveiller les gens, c’est pour ça aussi que je fais du rock, c’est une musique en dehors de la ligne jaune. »

Et Pipoh, qui déclarait être un grand stressé… ça ne s’est pas vu sur scène !

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Prévention de l'obésité dans l'Yonne

Les + Lus