Limitation de vitesse à 80 km/h : et en Haute-Saône, quel bilan ?

© David Martin, France 3 Franche-Comté
© David Martin, France 3 Franche-Comté

Le gouvernement a validé la généralisation prochaine de l’abaissement à 80 km/h des limitations de vitesse sur l’ensemble des routes nationales. Une expérimentation déja menée depuis deux ans dans le département sur une portion de 14 km de la RN 57.

Par Adrien Gavazzi

Le Premier ministre Edouard Philippe s'est dit ce lundi 11 décembre "favorable à titre personnel" à la réduction de vitesse à 80 km/h, au lieu de 90, sur les routes nationales et départementales, alors que le nombre de morts sur les routes en 2017 s'annonce en hausse pour la quatrième année consécutive.

Abaisser la vittesse, c'est le genre de mesure qui divise les automobilistes. Ou plutôt qui les met dans une colère noire : le passage à 80 km/h au lieu de 90 sur la plupart des routes départementales françaises.

Le gouvernement souhaite le mettre en place dès 2018, mais des expérimentations sont menées en France depuis plus de deux ans. Parmi les zones concernées : la Haute-Saône, plus précisément une portion de 14 km de la RN 54 entre Vesoul et Rioz.

Le but étant de réduire la pollution ou le nombre d'accidents, les associations de sécurité routière applaudissent. Mais pas certains politiques : Alain Chrétien, maire (DVD) de Vesoul, a d'ailleurs interpellé le gouvernement sur ce sujet. 

Une chose est sûre, 80 ou 90 km/h, le bilan sur les routes de Haute-Saône est catastrophique cette année : 33 tués depuis le début de l'année, contre 10 en 2016...


La RN 57 en Haute-Saône, pionnière de la limitation à 80 km/h
Avec Sylvain Guillemain, directeur de l'Association routière 70 ; Alain Chrétien, maire (DVD) de Vesoul. Reportage de Philippe Arbez et David Martin.

 

Sur le même sujet

A Montceau-les-Mines, le Mecateamcluster poursuit son développement

Près de chez vous

Les + Lus