• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Lure : le comité d'entraide aux réfugiés dénonce les expulsions en cours

Cette famille albanaise devrait être reconduite dans son pays / © France 3 Franche-Comté : David Martin
Cette famille albanaise devrait être reconduite dans son pays / © France 3 Franche-Comté : David Martin

Une famille albanaise réfugiée en Haute-Saône est en cours de transfert ce dimanche vers l'aéroport de Roissy. Cette semaine, une autre famille albanaise a été expulsée du centre de demandeurs d'asile de Lure. 

Par Sophie Courageot

L'Etat est-il en train de faire de place dans les CADA, les centres de demandeurs d'asile pour accueillir des réfugiés syriens ? C'est ce que pense le comité d'entraide aux réfugiés de Lure qui soutient plusieurs familles dans la cité luronne. 

Jeudi 21 avril, la famille GJYRIQI et leurs 3 enfants de 3 à 13 ans ont été expulsés du CADA par les forces de l'ordre, explique Michel Antony.Cette famille albanaise était en France depuis septembre 2013. Les enfants étaient scolarisés. 
Apprenant l'expulsion, le garçon de la famille s'est caché. La mère est restée à Lure avec les deux plus jeunes enfants. Emmené à l'aéroport de Lyon pour être expulsé, le père a finalement été relâché à Lyon où il a été récupéré par des membres du comité d'entraide de Lure.
La famille désormais assignée à résidence doit pointer trois fois par semaine selon Michel Antony. Elle craint l'exécution à tout moment de l'obligation de quitter le territoire (OQTF) prononcée à son encontre. Des bénévoles du comité d'entraide hébergent pour l'instant les 5 membres de la famille.

Ce matin 24 avril toujours à Lure, une autre famille albanaise a été priée de faire ses valises. Expulsable elle aussi, elle pourrait rejoindre l'aéroport de Roissy dans les prochaines heures. Seule la mère est en cours de transfert selon nos informations. Le père a été hospitalisé brièvement. Le fils de 18 ans s'est sauvé pour échapper à l'expulsion.

Lure : des familles albanaises sous le coup d'expulsions
Ces familles demandeuses d'asile ont épuisé tous les recours. Le comité de soutien des réfugiés dénonce les expulsions en cours. Interview : Gëzym Anamali, ressortissant albanais - Mariola Gjyriqi, ressortissante albanaise - Michel Antony, bénévole du Comité d'entraide aux réfugiés - Luc Chouchkaieff, sous-prefet de Haute-Saône - Ergys Gjyriqi, 13 ans. Reportage S.Bourgeot, D. Martin.


Du côté de la Préfecture de Haute-Saône, on dément toute accélération des procédures d'expulsion. 8 obligations de quitter le territoire ont été prononcées depuis le début de l'année dans le département, indique le sous-préfet. Cela correspond à des dossiers de famille qui ont épuisé tous les recours. Il y aurait eu selon le sous-prefet, plusieurs arrivées de familles albanaises en 2013-2014 en Haute-Saône. 

Reportage ce soir dans le 19/20 



Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus