Sécheresse : La Haute-Saône passe en "crise", le plus haut niveau de restrictions d'eau

Publié le Mis à jour le
Écrit par S.H.

Les fortes chaleurs et l’absence de pluie ont conduit la préfecture de Haute-Saône à mettre tout le département en alerte crise. Une décision qui ne va pas sans de nouvelles restrictions d'eau.

Pas de pluie à l'horizon, ou en tout cas, dans les 15 jours à venir... Les températures restant élevées, et côtoyant les 30 degrés, la Préfecture de la Haute-Saône a décidé de prendre un arrêté pour basculer le département en niveau « Crise ». Au niveau régional, tous les autres départements connaissent également une situation préoccupante et ont aussi pris la décision de passer au dernier niveau d'alerte.

Quelles restrictions ?

Une manière de "préserver nos ressources en eau et prévenir toute pénurie", explique la préfecture de la Haute-Saône dans un communiqué, ce lundi 8 août. L'autorité rappelle :

"Pour les collectivités , les principales restrictions concernent :

  • Lavage des voies et des trottoirs, nettoyage des terrasses, matériels urbains, façades : interdiction sauf
  • impératif sanitaire ou sécuritaire ou sauf si réalisé avec du matériel haute pression ;
  • Arrosage des surfaces à vocations sportives et de loisirs (hors golfs) : interdiction;
  • Arrosage des espaces verts (pelouses), des massifs fleuris et plantations en contenants : interdiction ;
  • Arrosage des arbres et arbustes plantés en pleine terre depuis moins de 3 ans : interdiction ;
  • Alimentation des fontaines publiques d’ornement : interdiction dans la mesure où cela est
  • techniquement possible.

Pour les usages des particuliers, les mesures concernent en particulier :

  • Piscines privées : interdiction de remplissage et de remise à niveau pour celles de plus de 1 m³ ;
  • Arrosage des espaces verts (pelouses), des massifs fleuris et plantations en contenants : interdiction ;
  • Arrosage des potagers : interdiction entre 09 h et 20 h ;
  • Lavage des voies et des trottoirs, nettoyage des terrasses et façades : interdiction sauf si réalisé avec du matériel haute pression par une collectivité ou une entreprise de nettoyage professionnel ;
  • Lavage de voitures chez les particuliers : interdiction.

Enfin pour les usages des entreprises industrielles, elles doivent notamment :

  • Mettre en oeuvre des dispositions au moins temporaires de réduction des prélèvements d’eau et limiter au maximum les consommations ;
  • Reporter les opérations exceptionnelles consommatrices d’eau et génératrices d’eaux polluées ;
  • Et pour celles qui en possèdent, mettre en œuvre leurs arrêtés préfectoraux fixant des dispositions quantitatives spécifiques de production en situation de sécheresse."

Les maires pourront localement prendre des arrêtés plus restrictifs si la situation le requiert. Et dans les cas les plus extrêmes, des camions-citernes pourront approvisionner les villes et villages en eau.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité