• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Fougerolles : la RN 57 bloquée demain par les élus

 La RN57 à Fougerolles en Haute-Saône
La RN57 à Fougerolles en Haute-Saône

Trop d'accidents sur cette route à 2 voies. Les élus tirent la sonnette d'alarme et réclament une "deux fois deux voies". Même si la préfète de Haute-Saône a annoncé hier des aménagements, le barrage filtrant est maintenu pour aujourd'hui, vendredi, entre 17 et 18 heures.

Par Sophie Courageot et Catherine Eme-Ziri

La RN57 secteur accidentogène

Le tronçon en 2 voies de la RN 57 situé au niveau de l'agglomération de Fougerolles est une zone accidentogène. Depuis 2011, 10 accidents ont été constatés, faisant 5 morts et 21 blessés. Plusieurs facteurs expliquent le caractère accidentogène de la route. Elle est dans ce secteur à deux voies sans terre plein central. La route est empruntée aussi par des engins agricoles dont les terrains sont à proximité. La vitesse des automobilistes qui sortent de la 2x2 voies un peu plus en amont, limitée à 110 km/h n'est pas toujours adaptée lorsqu'ils arrivent sur ce tronçon limité à 90 km/h et 70 km/h. Beaucoup d'automobilistes qui circulent du nord ou sud de l'Europe ne connaissent pas cette portion et sont surpris par la limitation de vitesse...
15 000 véhicules empruntent chaque jour cette RN 57, et jusqu'à 20 000 en période estivale comme maintenant. Elle est également utilisée par de nombreux poids lourds.


Les aménagements prévus

  • un radar mobile autonome sur la RN 57 à hauteur de Fougerolles sera installé
  • des barrettes sonores en axe, sur les lignes continues, seront posées avant la fin du mois d'octobre 2016 
  • la signalisation va être également renforcée après la période estivale avec  la mise en place de panneaux de pré-annonce pour une vitesse limitée à 70km/h 
  • l'installation de panneaux d'annonce des créneaux de dépassement

Une manifestation prévue vendredi  29 juillet

Les élus se mobilisent pour que cette portion de 14 kilomètres sur la RN57 soit enfin aménagée. Un rassemblement est prévu vendredi 29 juillet entre 17 h et 18 h. Les manifestants organisent un barrage filtrant, ils n'ont pas obtenu l'autorisation de bloquer complètement la circulation.

Le contexte politique

Certains reprochent, explicitement ou pas, à Yves Krattinger, président PS du conseil départemental de négliger ce secteur de la Haute-Saône. Il aurait concentrer ses efforts financiers sur d'autres points comme sur la liaison entre Vesoul et Rioz (d'où il est originaire), la déviation de Vesoul Est, celle de Saulx-de-Vesoul ou encore Port-sur-Saône. Le maire de Fougerolles et le président de la communauté de communes sont politiquement à droite mais l'ensemble des élus à la comcom a voté une motion de soutien à l'initiative du maire de Fougerolles.
Joint par téléphone, il fait savoir que le département a déjà consacré beaucoup d'argent aux infrastructures routières, efforts confirmés par Marie-Françoise Lecaillon, préfète de Haute-Saône. De plus, il ne souhaite pas s'exprimer sur ce dossier :  il fait remarquer que la RN 57 dépend de l'Etat. 
La préfète de Haute-Saône attend donc de mesurer l'impact des mesures qu'elle a annoncées hier aux élus. Elle n'est pas hostile à une mise à deux fois deux voies mais insiste : c'est très souvent le comportement des automobilistes qui est en cause dans les accidents analysés sur cette portion de nationale.
Fougerolles : la RN 57 accidentogène
Demain, les élus organisent un barrage filtrant : ils demandent une mise à deux fois deux voies de la RN 57 très dangereuse Reportage : C. Eme-Ziri, P. Arbey et I. Bahloul Avec en interview : Benoît Miège, Maire de Fougerolles (LR) Anthony Marie, président de la communauté de communes de la Haute-Comté (DVD) et Marie-Françoise Lecaillon, préfète de Haute-Saône

A écouter en bonus :


L'interview de Benoît Miège, maire de Fougerolles

Fougerolles : l'interview du maire


L'interview d'Anthony Marie, président de la comcom
Fougerolles : l'interview d'Anthony Marie


L'interview de Marie-Françoise Lecaillon, préfète de Haute-Saône
Fougerolles : interview de Marie-Françoise Lecaillon, préfète de Haute-Saône


Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus