• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Vesoul : changement d'école difficile pour des enfants de maternelle

© Maxime Villirillo
© Maxime Villirillo

Le 26 novembre, la directrice de l'école maternelle de Montmarin prévient la mairie d'une odeur de fioul. Les précautions sont prises. Les 83 élèves doivent changer d'établissement. Aujourd'hui ils intégrent l'école Jean Morel mais une grande partie des parents refusent la solution trouvée.

Par Fabienne Le Moing

Seule une quinzaine de parents s'est présentée ce matin avec leur enfant devant l'école Jean Morel. Les autres refusent la proposition actuelle.

Depuis le 26 Novembre les enfants étaient scolarisés à l'espace Villon tout proche. Mais l'établissement Jean Morel dans lequel les petits devaient reprendre le chemin de l'école est situé à 1.6 km de là. Avec une deux fois deux voies à traverser.

Quant à l'odeur, elle vient d’une fuite accidentelle provenant de la cuve d’un particulier voisin. Mais l’odeur s’est imprégnée dans la terre et persiste toujours, rendant impossible le retour des jeunes enfants dans leur école pour l'instant.

Vesoul : l'école de Montmarin délocalisée
Un reportage de Maxime Villirillo et Philippe Arbez avec Delphine Gobetti : adjointe au maire de Vesoul pour les affaires scolaires et Marie Michaud : directrice de l'école maternelle MontMarin II


Sur le même sujet

Château du Clos de Vougeot : l'hologramme d'un moine cellerier

Les + Lus