• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Isabelle Allou, une Vésulienne passée maîtresse dans l'art de l'enluminure

© AltoPress / Maxppp
© AltoPress / Maxppp

Son métier, c'est toute sa vie : rencontre avec une enlumineresse ayant installé son scriptorium dans la capitale haut-saônoise.  

Par Adrien Gavazzi

L'enluminure : un savoir-faire ancestral
Avec Isabelle Allou, enlumineresse. Reportage d'Aline Bilinski, Laurent Brocard et Sébastian Linozzi.

C'est un peu la bande dessinée du Moyen Âge. L'enluminure est un art alliant peinture, dessin et calligraphie. Aujourd'hui en voie de disparition, il est malgré tout maintenu en vie par quelques passionnés.

Isabelle Allou est l'une d'entre elles. Enlumineresse à Vesoul, et riche de trente ans d'expérience, elle est à la tête d'un scriptorium, ce lieu réservé à l'écriture des manuscrits, dans la capitale haut-saônoise.

Un endroit hors du temps, qui n'est pas sans rappeler les monastères : « J'ai eu une formation de douze années en milieu monacal, où j'ai appris à travailler dans le silence », précise-t-elle. 

Désormais, Isabelle Allou travaille pour des collectionneurs, des musées, des ambassades ou encore des familles princières. Toujours avec la même humilité, dans le respect des oeuvres qu'on lui donne à resaurer. La tâche est titanesque : une seule page peut nécessiter mille heures de labeur ! 

Parallèlement à ses activités, Isabelle Allou donne des cours au Centre de formation professionnelle du scriptorium. Et pour la première fois, elle exposera son travail au parlement européen de Bruxelles l'an prochain. 

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus