De nouvelles condamnations dans l'affaire des pièces détachées volées à PSA Vesoul

© SIMON DAVAL / MAXPPP
© SIMON DAVAL / MAXPPP

Les policiers ont mené une longue enquête, épluchant les multiples adresses électroniques utilisées sur un site de revente. Au total, 10 personnes étaient concernées par cette affaire. Sept personnes ont été condamnées ce jeudi 11 janvier. 

Par SR

Deux prévenus avaient été condamnés à 2 ans de prison dont 12 mois avec sursis, en novembre 2014. Ils ont déjà purgé leur peine. Ce jeudi 11 janvier, le tribunal de Vesoul rendait son jugement pour 8 autres prévenus. L'audience avait eu lieu début décembre 2017. 

Les condamnations : une personne a été condamnée à 12 mois de prison dont 6 avec sursis. Deux prévenus ont été condamnés à 8 mois avec sursis, 3 prévenus à 6 mois avec sursis et un prévenu à 4 mois avec sursis. Une personne a été relaxée.

Un ouvrier de nuit de 34 ans résidant à Rioz (Haute-Saône) avait été soupçonné des vols. Il avait reconnu les faits. Ce passionné de photographie arrondissait ses fins de mois. Il aurait ainsi dégagé 2 à 3 000 euros de revenus supplémentaires par mois. L'un de ses complices se chargeait de récupérer les pièces volées par dessus le grillage de PSA.

Les pièces volées étaient stockées à Frotey-les-Vesoul chez un ancien salarié, un homme de 38 ans. PSA avait fait chiffrer ce préjudice par une société d'audit externe. Le préjudice s'élevait alors à plus de 250 000 euros, selon l'entreprise.

En juillet 2013, le site PSA de Vesoul avait déjà connu une telle affaire avec un préjudice alors de 400.000 euros.

Sur le même sujet

Saône-et-Loire : la baisse de la vitesse à 80 km/h ne convainc pas les automobilistes

Les + Lus