Ouverture du procès de deux “tortionnaires de vaches” présumés en Haute-Saône

Rodéo sauvage de Motey-Besuche
Rodéo sauvage de Motey-Besuche

Ce jeudi 16 mars, s'est ouvert, au tribunal de Vesoul, le procès de deux personnes accusées d'être "des tortionnaires de vaches". Les faits, d'une particulière cruauté, remontent au mois d'août 201, en Haute-Saône.

Par Jean-Christophe Galeazzi

Le 11 août 2015, à Motey-Besuche, en Haute Saône, une voiture a volontairement foncé sur des vaches, leur brisant les pattes. Ses occupants auraient ensuite torturé les animaux, les tailladant à l’aide d’une machette à de multiples reprise. Le fermier a retrouvé ses bêtes agonisantes, incapables de bouger. Les vaches étaient prêtes à vêler, mais elles ont dû être euthanasiées car trop gravement blessées.

Ces actes d'une extrême cruauté seraient intervenus à la suite d'une série de vols en Haute-Saône et dans le Doubs. Les jeunes auraient été alcoolisés au moment des faits.

5 associations  de défense des animaux sont parties civiles dans ce procès: Humanimo, Défense Animale Belfort, la SPA de Dole, la Fondation Brigitte Bardot et OABA (Oeuvre d'Assistance aux Bêtes d'Abattoirs).

Deux mineurs à l'époque des faits, considérés comme complices, avait déjà été jugés, en septembre 2016, à huis clos, par le tribunal de Vesoul. L'un, âgé de 14 ans, n'a été pas condamné dans cette affaire, au bénéfice du doute, mais il a écopé de 18 mois de prison avec sursis pour une série de vols. L'autre, âgé de 17 ans, avait été condamné à 18 mois ferme, plus 12 mois avec sursis.

Rappel des faits avec Christophe Joly :

Procès de deux "tortionnaires de vaches" présumés en Haute-Saône - rappel des faits




A lire aussi

Sur le même sujet

Marathon de Chablis : du monde pour la première édition

Les + Lus