Cet article date de plus de 3 ans

Histoires 14-18 : l'affaire Louis Turmel

© Pathé Gaumont/Excelsior – L’Equipe / Roger-Viollet/Gallica BNF/Assemblée Nationale
L’affaire Louis Turmel est une des nombreuses affaires en 1917 qui entache le parlement. Le député est soupçonné de trahison au profit de l’Allemagne. Mais les preuves restent floues alors que la paranoïa contre les espions est bien réelle…

Louis Turmel est maire radical-socialiste de Loudéac, et député des Côtes du Nord, actuelles côtes d’Armor. Il partage comme tous les élus de la chambre un casier avec un collègue, une sorte de vestiaire. En juillet 1917, on y découvre une enveloppe contenant 25 000 francs suisses. Il est vrai que le député se rend souvent en Suisse avec sa femme, en villégiature et pour affaires. C’est par ailleurs un homme porté sur la boisson et il pratique des jeux d’argent. Il est arrêté avec sa femme en septembre pour intelligence avec l’ennemi.

durée de la vidéo: 01 min 59
Histoires 14-18 : l'affaire Louis Turmel ©France 3

L’affaire fait aussitôt les gros titres. On est en pleine espionite, chasse aux traîtres. Mata Hari et Bolo Pacha ont déjà été arrêtés. Louis Turmel est accusé d’avoir transmis aux Allemands des compte-rendu de  comités secrets parlementaires. Il aurait même appris la sténographie pour ça ! On épluche ses rencontres depuis 1915 avec des ambassadeurs et consuls allemands, généralement en Suisse, d’où ces billets de banque. Mais aucune preuve formelle n’est trouvée. Louis Turmel meurt à la prison de la santé à Fresnes en 1919, dans des circonstances douteuses. Pas de procès, fin de l’instruction.

Mais rien ne prouve la culpabilité de Turmel. L’homme, alcoolique et joueur aurait pu être abusé. L’argent glissé par quelqu’un d’autre dans son casier. Son histoire sert en tous cas Georges Clémenceau. Le vieux tigre arrive à la tête du gouvernement après avoir fait chuter le ministre de l’intérieur Louis Malvy, accusé de collusion avec un journaliste pacifiste. Georges Clémenceau fait la chasse à tous les défaitistes, pacifistes et négociateurs. Seul le journal L’Humanité émettra des doutes sur la procédure judiciaire dans le cas Turmel. Bien insuffisant. Louis Turmel est resté dans l’Histoire comme un possible traître…





Toute la collection des 670 vidéos Histoires 14-18

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoires 14-18 il y a cent ans histoire suisse