• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

1 minute perdue = 2 millions de neurones détruits

© DR
© DR

La journée mondiale de l'accident vasculaire cérébral (AVC) a lieu samedi 29 octobre 2011.

Par B.L.

L'AVC, qui est l’une des principales causes de mortalité en France, est encore trop souvent ignoré ou négligé. 15% des AVC surviennent chez les moins de 50 ans et 25 % chez les moins de 65 ans.

Chaque année, près de 130 000 Français sont touchés par un accident vasculaire cérébral (ou attaque cérébrale) et 62 000 décèdent des suites d'un AVC.

Un accident vasculaire cérébral survient quand la circulation sanguine vers ou dans le cerveau est interrompue par :
- un vaisseau sanguin bouché (AVC ischémique ou encore infarctus cérébral)
- l’éclatement d’un vaisseau sanguin provoquant une hémorragie (AVC hémorragique) dans le cerveau.


En cas d'AVC, les cellules du cerveau ne reçoivent plus l’oxygène et les nutriments dont elles ont besoin pour fonctionner normalement. Certaines sont endommagées, d’autres meurent.

C'est pourquoi quand un AVC survient, chaque instant compte : il faut appeler immédiatement le 15. La prise en charge immédiate permet commencer très vite le traitement qui permettra de diminuer les lésions cérébrales, et donc le risque de séquelles et de décès liés à ces accidents graves.

AVC comme ... Agir Vite pour le Cerveau

Comment identifier les premiers symptômes d’un AVC ?

Certains signes, correspondant aux zones les plus fréquemment touchées, doivent faire penser à l’AVC :
- Un engourdissement, une faiblesse ou paralysie brutale d'un bras, d'une jambe, du visage ou d'une moitié du corps (c'est l'hémiplégie)
- Des difficultés à parler (aphasie)
- Un trouble de la vision
- Des troubles de l’équilibre, de la coordination ou de la marche
- Mal de tête sévère et soudain n’ayant aucune cause connue

Ces signes doivent alerter même s’ils sont brefs et s’ils régressent en quelques minutes. Il faut agir le plus rapidement possible avant que les lésions ne soient irréversibles.

Sur le même sujet

Dijon : l'histoire poignante de Paulette Lévy, Résistante et survivante du camp d'Auschwitz

Les + Lus