Abdelhamid Hakkar est sorti de prison

Il a été emprisonné 27 ans pour le meurtre d'un policier à Auxerre, ce qu'il a toujours nié

Par B.L. avec l'AFP

video title

Abdelhamid Hakkar est libre

Après avoir été emprisonné 27 ans pour le meurtre d'un policier à Auxerre, qu'il a toujours nié avoir commis, l'un des plus anciens prisonniers de France a été libéré.

L'un des plus anciens détenus de France, auteur de quatre tentatives d'évasion, est sorti de prison dimanche 18 mars 2012, dans la soirée.

Abdelhamid Hakkar,  56 ans, a quitté à 18h la prison d'Ensisheim (Haut-Rhin), a indiqué son avocate, Me Marie-Alix Canu-Bernard.  M. Hakkar n'est pour l'instant qu'en permission. La fin officielle de son incarcération interviendra mardi matin, une fois que les autorités pénitentiaires de la maison d'arrêt de Besançon lui auront posé un bracelet électronique, a expliqué un frère de M. Hakkar qui a souhaité conservé l'anonymat.

M. Hakkar vivra au sein de sa famille à Besançon et travaillera dans une association de réinsertion de détenus. Abdelhamid Hakkar a été condamné à trois reprises à la perpétuité, accusé d'avoir tué un policier le 30 août 1984 en prenant la fuite après un vol à main armée dans une bijouterie d'Avallon, dans l'Yonne.

12 ans à l'isolement

Il avait obtenu de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) d'être rejugé, après un procès dont il avait été partiellement absent, et pour lequel il avait récusé ses avocats commis d'office. Durant sa détention il a aussi été condamné à quatre reprises pour des tentatives d'évasion. Elles lui ont valu de passer 12 ans à l'isolement et d'être transféré 45 fois.
"Au début il essayait de s'évader, après il s'est battu au niveau juridique", a noté Me Canu-Bernard, en rappelant les innombrables recours déposés par son client. Pendant sa détention, M. Hakkar a longuement étudié le droit.

"Je me sens comme une pièce rapportée à la vie. Heureusement, j'ai toujours pu compter sur ma famille qui m'a soutenu pendant ces longues années de prison. Maintenant, elle va m'aider à me réinsérer. C'est tout ce que je veux", a ajouté Abdelhamid Hakkar.

"Abdelhamid a fait une bêtise, elle a gâché sa vie, il la regrette et il l'a payée. Nous l'avons assisté pendant toutes ces années et maintenant, nous serons là tous les jours pour l'aider à reprendre une vie normale", a indiqué son frère.

Sur le même sujet

Les + Lus