• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Alain Chrétien bientôt maire de Vesoul

Le 1er adjoint succédera à Alain Joyandet avant la présidentielle. Il restera président de la communauté d'agglomération

Par Florent BOUTET

video title

Alain Chretien, futur maire de Vesoul

Le premier adjoint succedera à Alain Joyandet ce printemps. C'est en tout cas ce que l'actuel maire de la capitale de Haute-Saône a annoncé lors de la cérémonie des voeux. Alain Chretien était l'invité du journal de midi ce lundi 16 janvier pour evoquer cette passation de pouvoirs.

C’était un serpent de mer politique qui a envenimé les relations entre les deux leaders de l’UMP à Vesoul. Certains parlaient même de « guerre » entre les deux Alain. Il y a deux ans, Alain Joyandet avait déjà promis de laisser la mairie de la capitale de Haute-Saône à son dauphin.

Finalement, suite à la déroute de l’UMP aux élections régionales, l’ancien Secrétaire d’Etat à la Coopération avait préféré abandonner son mandat au Conseil Régional de Franche-Comté pour conserver la direction de la ville de Vesoul.

Alors le maire actuel risque-t-il de changer d’avis une fois encore au dernier moment ? Visiblement non : la passation de pouvoir semble déjà entérinée. Un conseil municipal sera convoqué avant l’élection présidentielle pour que les élus désignent le nouveau premier magistrat de la ville.

Un tel calendrier signifie donc qu’Alain Joyandet quittera son siège de maire avant même de savoir s’il est réélu député sur la première circonscription de Haute-Saône. Alain Joyandet continuera à sieger à Vesoul en tant que conseiller municipal. Il restera aussi à la tête du conseil d’administration de l’hôpital.

De son coté Alain Chrétien cumulera ses casquettes de maire et de président de la Communauté d’Agglomération de Vesoul. Un choix qu’il assume, en expliquant qu’il lui sera ainsi plus facile d’insuffler des synergies entre les deux collectivités. Alain Chrétien, qui était déjà à la tête de l’intercommunalité vesulienne, a vu celle-ci gagner de nouvelles compétences le 1er janvier, avec le passage de la communauté de communes à la communauté d’agglomération.

Le futur maire de Vesoul conservera aussi son mandat de conseiller général. Alain Chrétien est chef de l’opposition UMP au sein de l’assemblée départementale de Haute-Saône.

Sur le même sujet

Gilets jaunes : dans l'Yonne, forte mobilisation dans la Puisaye

Les + Lus