Alstom posera les rails du tramway de Besançon

Ecarté lors de l'appel d'offre sur les rames, le constructeur français basé à Belfort et Ornans construira la ligne

Par Florent BOUTET

Cette annonce mettra-t-elle fin à la polémique qui a fait boule de neige après le choix d'un constructeur espagnol pour réaliser les rames du tramway de Besançon ? En tout cas Alstom a d'une certaine façon obtenu un lot de compensation. L'entreprise posera une partie des rails sur le tracé. Un contrat de 7 millions d'euros.

Alstom, qui rappelons le est implanté sur deux sites en Franche-Comté, à Belfort et à Ornans, à donc remporté la construction de la première moitié de la ligne : entre les Hauts de Chazal et Chamars. L'enveloppe totale de ce marché pour 7 km de voies représente 43 millions d'euros. Une somme que se partage donc Alstom (pour 7 millions) et les autres sociétés réunies dans le groupement d'entreprises retenu par le Grand-Besançon.

Les travaux débuteront en février 2012. La communauté d'agglomération rendra sa décision dans deux semaines au sujet du deuxième tronçon de la ligne. Par ailleurs, on ne sait toujours pas si Alstom-Ornans sera retenu pour la fabrication des moteurs du tramway de Besançon.

Sur le même sujet

Les + Lus