Arc-sur-Tille (21) : arrivée d'une brigade montée

Sept gendarmes à cheval assurent la surveillance de la base de loisirs jusqu'à fin août.

Par B.L.

video title

Arc-sur-Tille : le 1er poste équestre de Côte d'Or

Québec, Priskot, Malin, Quatro, vous croiserez peut-être leur route sur le chemin des vacances cet été. Ces chevaux de la Garde Républicaine veillent sur la base de loisirs d'Arc-sur-Tille. Le premier poste équestre de gendarmerie en Côte d'Or.

La brigade montée a pris ses fonctions depuis le 16 juillet dernier. Les cavaliers et leurs montures vont veiller sur la tranquillité des quelque 60 000 visiteurs attendus pour la saison estivale.

Jusqu'à présent, c'est une société privée qui assurait le gardiennage sur les 90 hectares de la base de loisirs et des zones de pêche d'Arc-sur-Tille. Mais, depuis quelques jours, les vacanciers ont fait connaissance avec ces gendarmes à cheval qui patrouillent sur l'ensemble du domaine, des berges du lac en passant par le parking.

Incivilités, chiens sans surveillance, consommation de boissons alcoolisées : rien n'échappe aux agents du haut de leur monture. Les chevaux viennent tous des écuries de la Garde Républicaine. Ils ont d'ailleurs participé au défilé du 14 Juillet sur les Champs Elysées. Parmi les cavaliers, on trouve deux gardes républicains, les autres sont des gendarmes de Côte d'Or.

Leur mission n'est exclusivement répressive. "Les gens viennent facilement vers nous. La communication passe plus facilement que si on circulait à pied ou en voiture", note Anne-Laure Dubois, qui est habituellement en poste à la brigade de proximité de Velars-sur-Ouche.

Sur le même sujet

Les + Lus