Arnaud Montebourg maintient sa votation citoyenne

Une rencontre avec la ministre Kosciusko-Morizet n' a permis aucune avancée sur la gratuité de la RCEA.

Par M.G.

Une délégation du Conseil général de Saône et Loire, (Dominique Lotte, Jean-luc Fonteray, Christian Bonnot et Arnaud Montebourg) a été reçue  par la Ministre Nathalie Kosciusko-Morizet pour évoquer le dossier « Route Centre Europe Atlantique ». Sollicitée en juin dernier pour défendre un  projet alternatif, cette réunion n'a rien donné.

La réalisation de la RCEA par une mise en concession autoroutière ayant  été décidée le 24 juin dernier par décret gouvernemental, cette entrevue tardive a permis, selon Arnaud Montebourg, de "mesurer l'obstination du gouvernement a maintenir sa position : concéder la RCEA à une société autoroutière, obligeant les citoyens a financer eux même leur propre sécurité routière. Concernant la gratuite, la ministre n'a visiblement pas progresse depuis la publication de la décision, pas plus que sur les délais de réalisation ou sur le nombre et  l'emplacement des gares de péage. Preuve d'une décision de concéder la RCEA prise à la va-vite, sans solution réelle et concrète pour garantir la gratuite.


Face à cet entêtement, Arnaud Montebourg rappelle qu’il maintient le principe d’une votation citoyenne. À partir du 20 novembre prochain, elle permettra aux habitants des 152 communes des cantons jouxtant la RCEA d’exprimer leur refus du projet gouvernemental de mise en concession en votant par correspondance. Arnaud Montebourg et la majorité départementale appellent d’ores et déjà les citoyens, les syndicats, les associations et les collectifs d’usagers de la RCEA à se mobiliser pour une participation massive à la votation prévue dès le 20 novembre."   

   

Sur le même sujet

Les + Lus