Arnaud Montebourg visé par deux procès

Le député de Saône-et-Loire est visé par deux procédures engagées par l'ex-patron du PS marseillais.

Par B.L. avec l'AFP

Outre son procès le 16 septembre devant le tribunal de police, Arnaud Montebourg comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Paris fin février 2012, toujours dans le cadre d'une procédure en diffamation engagée par l'ex-patron du PS marseillais Jean-Noël Guerini.

A l'occasion d'une audience de fixation, la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris a fixé ce procès sur deux jours : les 28 février et 1er mars 2012.

Jean-Noël Guerini a engagé deux procédures contre le député socialiste de Saône-et-Loire, qui avait dénoncé dans un rapport diffusé en mars les "dérives" de la fédération socialiste des Bouches-du-Rhône.
 

La première procédure, en "diffamation non publique", a été menée devant le tribunal de police et vise le rapport diffusé par Arnaud Montebourg.

La seconde procédure, en "diffamation publique", a été engagée devant le tribunal correctionnel de Paris et vise un article posté par le député PS sur son blog le 7 mars 2011.

Le conseil d'Arnaud Montebourg a indiqué qu'il comptait faire citer "vingt témoins". Tant Arnaud Montebourg que Jean-Noël Guerini ont promis au tribunal d'assister aux débats.

Dans les quatre pages de son sulfureux rapport, Arnaud Montebourg stigmatisait les pratiques clientélistes et un "système de pression féodal reposant sur l'intimidation et la peur".

Le député de Saône-et-Loire réclamait la destitution de Jean-Noël Guérini, en délicatesse depuis la mise en cause de son frère Alexandre dans une affaire touchant à des marchés publics. Jean-Noël Guérini avait vivement répliqué au député, le qualifiant de "Rastignac" ne cherchant qu'à faire du "tapage" pour assurer sa propre "notoriété".

Sur le même sujet

Les + Lus