• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Besançon : le militant UMP s'excuse

Il avait prononcé des propos racistes samedi dernier lors d'une réunion avec Jeannette Bougrab

Par Catherine EME-ZIRI

Les faits avaient provoqué une polémique.

Samedi dernier, session de formation pour les militants UMP à Besançon. Jeannette Bougrab, secrétaite d'Etat chargée de la jeunesse et de la vie associative, y assiste.

"De l'argent, y'en a que pour les bougnoules" avait hurlé un militant, médecin à la retraite.

Il vient de lui envoyer une lettre d'excuses.

Jeannette Bougrab, furieuse, avait quitté la réunion.

Ce militant de Haute-Saône s'excuse pour ses propos. Voici son courrier. Il nous a été communiqué par Michel Viennet, le responsable de l'UMP pour le Doubs.

"Madame,

Je vous prie de bien vouloir m’excuser pour la phrase que j’ai prononcée comme une boutade lors du séminaire de Franche-Comté. Mon intervention n’était pas de blesser les personnes réunies dans la salle mais ces paroles qui me font honte aujourd’hui faisaient suite à une intervention d’un jeune de l’UMP.

Il avait déclaré que la restauration de la cathédrale de Strasbourg n’était pas aidée financièrement, mais celle de la construction de la mosquée l’était. Je n’ai pas cherché à vérifier la véracité de ces propos. Je me suis offusqué à tort, j’ai eu un mauvais réflexe que je regrette amèrement aujourd’hui.

Cela fait plus de trente ans que j’assiste aux réunions de l’UMP et je n’avais jamais entendu véhiculer d’idées fausses. Depuis ma retraite, j’étudie l’économie politique, je fais un travail dans ce sens, je suis venu pour parfaire mes connaissances.

 Je vous prie de croire, Madame, à l’expression de mon profond respect ». "

Sur le même sujet

Malaise dans la police : "des collègues n'y croient plus"

Les + Lus