Besançon : soutien des francs-maçons aux Indignés

Les francs-maçons, en congrès à Besançon, sont allés à la rencontre des Indignés de Granvelle.

Par I.B.

Au tout départ, les jeunes Indignés de Granvelle étaient stupéfaits et méfiants. A la fin de leur première matinée de congrès au Kursaal à Besançon, une centaine de francs-maçons sont allés à la rencontre des Indignés pendant un petit quart d'heure. Depuis le 2 juin, une dizaine de personnes s'est installée dans le kiosque à musique de Granvelle.

Costumes sombres et cheveux blancs, les francs-maçons ont engagé le dialogue avec la poignée de Bisontins qui cherchent à développer le mouvement d'indignation né en mai dernier à Madrid en Espagne.Les francs-maçons souhaitent exprimer leur soutien à ce mouvement car l'action et l'implication dans la société font partie de leurs valeurs. Après un moment d'étonnement, quelques Indignés ont même marqué leur intérêt pour les idées par les francs-maçons.

Ce week-end, la loge bisontine S.P.U.C.A.R,"Sincérité, parfaite union et constante amitié réunies" organise à Besançon le 122ème congrès des loges de l'Est de la France et  de la Suisse. Ce matin, le grand maître du Grand Orient de France, Guy Arcizet, est venu rapidement à l'ouverture de ce rassemblement. Impossible pour France 3 Franche-Comté de tourner quelques images au Kursall ce matin; même si les francs-maçons veulent jouer la carte de la communication, ils demeurent plus que discrets. Ce soir, dans notre JT de 19 heures, le Bisontin Jean-Jacques Werthe, président du congrès régional des loges de l'Est de la France  répondera aux questions de Sophie Courageot

Sur le même sujet

Les + Lus