Besançon : trois mises en examen pour trafic

© MAXPPP
© MAXPPP

Il s'agirait des chefs présumés du réseau de drogue basé dans le quartier Planoise.

Par Florent BOUTET

video title

Réseau de drogue à Besançon : l'enquête avance

Après les 27 interpellations de lundi dernier, la juridiction interrégionale spécialisée du parquet de Nancy a mis en examen deux premières personnes pour toute une série d¿infractions liées aux stupéfiants. Il s¿agirait du plus important réseau de drogue jamais démantelé à Besançon.

Si les enquêteurs ont vu juste, il s’agirait du plus important réseau de drogue jamais démantelé à Besançon. Après les 27 interpellations de lundi dernier, la juridiction interrégionale spécialisée du parquet de Nancy a mis en examen trois premières personnes pour toute une série d’infractions liées aux stupéfiants.

Parmis ces trois trafiquants présumés, deux au moins seraient des dirigeants de ce réseau qui écoulait principalement du cannabis sur le quartier Planoise. Il s'agit de jeunes hommes qui ont entre 20 et 30 ans. Les enquêteurs évoquent aussi de petites quantités de cocaïne. Lors des interpellations, ils ont saisi plusieurs milliers d’euros en liquide.

<<<<<<< à voir en vidéo : le point sur l'enquête vendredi à midi

La troisième mise en examen concerne encore un individu né dans les années 1980. Les gendarmes qui l'ont arrêté ont retrouvé sur lui la clef d'une voiture où était cachée de la drogue. Le véhicule était garé sur un parking à Besançon. Au total, suite au coup de filet de lundi dernier, 18 personnes ont été placées en garde à vue. Une quatrième personne pourrait être mise en examen lundi, date à laquelle elle pourrait être présentée devant le juge.

Complices présumés en fuite à l'étranger

Par ailleurs la justice recherche toujours d’autres complices présumés. Certains auraient réussi à prendre la fuite à l’étranger. La justice envisage de délivrer des mandats d'arrêt internationnaux. Le réseau était visiblement relié au Maroc et à l'Espagne : c'est par cette route que transitait vraissemblablement le cannabis.

Cette affaire fait suite à une première saisie de stupéfiants en juin 2011. La police avait trouvé 84kg de cannabis, 22.000 euros et des armes dans l’appartement d’un bisontin du quartier Planoise. C’est cette interpellation qui a conduit les enquêteurs sur la trace de ce vaste réseau dont les contours restent encore à définir.

A lire aussi

Sur le même sujet

29e édition de la Foulée des Vendanges à Savigny-les-Beaune

Les + Lus