Bourbon-Lancy: heures sup' obligatoires chez FPT

L'entreprise FPT veut imposer des heures supplémentaires obligatoires à ses salariés. Les syndicats s'y opposent.

Par P.R

A Bourbon-Lancy, l'entreprise FPT Fiat Powertrain Technologies, qui fabrique des moteurs de camions, veut imposer des heures supplémentaires obligatoires à ses 1420 salariés. Les syndicats déposent des préavis de grève.

Avec 1420 salariés, l’entreprise Fiat Powertrain Technologies, qui fabrique des moteurs de camions, principalement pour IVECO, situé à Bourbon-Lancy en Saône-et-Loire, est le plus gros employeur privé de Bourgogne. C'est aussi le premier à imposer des heures supplémentaires obligatoires, les vendredis et samedis à ses salariés.

Trois des quatre syndicats de l'entreprise ont donc choisi de déposer des préavis de grève, afin disent-ils de rétablir le libre choix et de permettre à ceux qui refuseraient ces heures sup' obligatoires d'être couverts juridiquement. Fo et SUD appellent à la grève les deux jours, vendredi et samedi, alors que le syndicat CGT appelle à un jour de grève symbolique le 14 juillet 2012.

 La direction de FPT justifie cette nouvelle mesure par un nouvel investissement de 11 millions d’euros dans une nouvelle ligne de montage. Cela représente un peu moins de 2% de son chiffre d'affaire. Pour prendre de l'avance dans sa fabrication en perspective des travaux de cette nouvelle ligne. 

Pour la direction et le syndicat autonome SNI/UNSA, les heures supplémentaires obligatoires de juillet sont vitales pour la survie de l'entreprise. Pour FO, SUD et la CGT, elles sont une mesure destinée à tester la réaction des salariés à une plus grande flexibilité du travail.

Sur le même sujet

Les + Lus