Bourgogne : grève à Veolia Eau

Une bonne partie du personnel est en grève depuis lundi 18 juin 2012

Par B.L.

A Nevers, on a compté 50 % de grévistes, 80 % à Montceau- les-Mines ou encore 100 % à Beaune annonce les syndicats.

Les syndicats ont déposé un préavis de grève reconductible en Bourgogne et au niveau national. Des revendications salariales sont à l'origine de ce mouvement social au sein du groupe qui gère la collecte, le traitement et la distribution de l'eau potable pour des collectivités et des entreprises.

 

Lors des négociations salariales annuelles, la direction a proposé 0,5% d'augmentation générale. Les représentants des salariés jugent cette proposition inacceptable, car "l'inflation s'élève à  2,4% pour 2011" et que "les résultats nets de l'entreprise s'établissent en centaines de millions d'euros".

 

"C'est la première fois qu'on fait grève, qu'on a un piquet. Tout le personnel en a un peu marre. On nous enlève de plus en plus de choses, sur les intéressements, etc. On commence à être un peu fatigué de tout ça. Nous, on demande 6% d'augmentation", explique Christophe Fougeray, délégué du personnel à Nevers.

 

La production et la distribution de l'eau n'ont pas été affectées par ce mouvement de grève, selon la direction. Les syndicats estiment de leur côté que les services d'eau potable et d'assainissement "risquent d'être fortement perturbés au fil des heures".

Une rencontre direction-syndicats devait avoir lieu en fin d'après-midi. Les syndicats décideront ensuite de la reconduction ou pas de la grève après consultation des salariés lors d'assemblées générales.

Sur le même sujet

Montceau-les-Mines : le restaurateur Jérôme Brochot renonce à son étoile Michelin

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne