Bourgogne : une santé à deux vitesses ?

Un colloque sur les difficultés d'accès aux soins en Bourgogne a lieu ce lundi 8 octobre 2012

Par B.L.

Les acteurs de la santé ont rendez-vous au conseil général de Côte d'Or de 13h à 17h30 pour débattre du sujet.

Dépassements d’honoraires, désertification médicale, coût des mutuelles, reste à charge… Voici quelques uns des thèmes qui seront abordés lors de ce colloque intitulé "Accès aux soins en Bourgogne : Difficultés & inégalités ?".

Le système de santé français est chaque jour un peu plus remis en question : alors que son coût est de plus en plus lourd pour la Sécurité sociale, les patients s'interrogent sur son efficacité. Nombre d'entre eux renoncent aux soins pour raison financière. Cette tendance nationale se confirme dans la région : selon un sondage sur les difficultés d'accès, de refus et de renoncement aux soins en Bourgogne, mené par le CISS (Collectif Interassociatif sur la santé) Bourgogne auprès d'un panel d'acteurs de santé, spécialement en amont du Colloque, "pour 76% des répondants, le renoncement aux soins est dû avant tout au critère financier".
 

Démographie médicale en baisse

A ces problèmes économiques, il faut ajouter celui de la démographie médicale en baisse. En 2007, la densité de médecins généralistes en Bourgogne s’élevait à 153 (contre 165 en France métropolitaine). Cette densité a atteint le chiffre symbolique de 100 (contre 110 en France) en 2009. On note aussi une forte disparité entre les 4 départements. Les zones rurales sont les plus touchées par le phénomène.

"Le colloque du 8 octobre est donc tout autant une base de réflexion qu’un appel à l’action. Si l’égalité devant la santé est une illusion, que la fraternité permette au moins de compenser ce phénomène", déclarent ses organisateurs.

Le programme du colloque Accès aux soins en Bourgogne : Difficultés & inégalités ?

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus