C'est vous qui le dites : polémique autour du Tour

Les travaux pour l'arrivée du Tour de France à la Planche des Belles-Filles font réagir.

Par Sophie Guillin

Le 7 juillet, le Tour de France arrive en Haute-Saône, à la Planche des Belles-Filles. le Conseil général a déclenché des travaux pour aménager l'arrivée. La colère gronde sur le web.

La Planche des Belles-Filles est une petite station familiale des Vosges haut-saônoises. Pour accueillir le Tour de France, des travaux importants y ont été engagés depuis la mi-octobre. Et, dès le début, ces aménagements ont créé la polémique.

Sur le web, les réactions sont nombreuses, essentiellement sur les sites des amoureux de la nature : "Je suis un fan du Tour de France, mais je n'arrive pas à cautionner que l'on massacre de la sorte un site naturel au sein du Parc des Ballons des Vosges. Le goudron remplacera en partie et d'ici peu un milieu remarquable mais aussi fragile et surtout une faune et une flore emblématiques. La charte du Parc explique que dans ces espaces, on veille à ce que la présence humaine ne détruise ni ne modifie ces milieux exceptionnels ... nous nous éloignons du but recherché. Quand le béton avance, la nature recule." écrit Laurent, sur le site rando-trekking.com.

Certains vttistes de Vtttour.fr se rendent aussi sur place pour voir les travaux. Le sujet trouve même sa place chez les passionnés de vélo sur route, comme sur le forum du site Vélo 101.

Des amateurs de paysages franc-comtois mettent en ligne de véritables galeries photos, du site en ce moment, sur leurs blogs personnels.

Sur notre antenne, l'émission "Ma région, ça me regarde" du samedi 29 octobre était consacrée au Tour de France et à ses retombées pour la région. Les commentaires qui nous sont parvenus sont plus modérés : Jean-Paul se demande : "Pourquoi ne pas avoir fait appel à un organisme de contrôle indépendant (par exemple Bureau VERITAS comme pour l’aménagement du Ballon d’Alsace) qui aurait garanti la mise en place de réelles mesures de protection de l’environnement pendant les travaux et sur la remise en conformité du site après ??".

Marie-Jo estime que "le Tour de France dans notre région [est] un moyen de faire connaître la Haute-Saône autrement que par des faits-divers". Jean-Luc estime qu'il faut voir à plus long terme : "'j'aimerais voir des aménagements sérieux pour le vélo de descente sur la Haute-Planche, un réseau de pistes cyclables depuis Ronchamp jusqu'à Plancher-les-Mines pour attirer les vacanciers." Une thématique souvent abordée dans les messages que vous nous avez envoyés. Et Liliane de faire la synthèse : "Pour satisfaire tenants et opposants n'est-il pas préférable de prévoir des infrastructures provisoires qui permettraient un retour à l'identique après le passage du Tour ?"

Sur notre antenne encore, le 18 octobre, jour de l'officilialisation du Tour 2012, l'émission Ca manque pas d'air était en direct de la Planche des Belles filles et déjà, des mécontents se faisaient entendre.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus