• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Chalon arrache sa place en finale de Pro A !

En battant Orléans 83-81 en match d'appui de la demi-finale, l'Elan s'est qualifié pour la finale du championnat.

Par T.S.

video title

video title

La réaction de Gregor Beugnot (Elan Chalon)

L'entraîneur chalonnais revient sur ce match d'appui complètement fou face à Orléans. Ecoutez sa réaction au micro de France 3 Bourgogne !

In-croy-able. Ce qui s'est produit ce vendredi 8 juin 2012 est incroyable, rare en sport de haut niveau. L'Elan Chalon a remporté la "belle" de sa demi-finale face à Orléans, après avoir été dominé durant 36 minutes. Les 4 dernières ont suffi à l'Elan pour revenir en trombe, et gagner sur le fil 83 à 81. Incroyable.  

Et pourtant, longtemps cette partie a semblé hors de portée. Dès les premières actions, la dynamique est du côté d'Orléans. Défense reserrée, parfaitement en place, et adresse diabolique de Cedric Banks (le meilleur orléanais du match, auteur de 29 points à 7/12 aux tirs à 3 points). L'Elan se traîne à 16 longueurs de son adversaire à la fin du premier quart-temps (12-28, 10e minute). Il y aura bien un léger mieux dans le deuxième quart, mais Chalon est tout de même encore loin derrière à la mi-temps (28-39, 20e).

Pire, même après la pause les Chalonnais ne parviennent pas à prendre le dessus. A vouloir revenir trop vite, l'Elan se précipite et s'agace, Nicolas Lang est sanctionné d'une faute technique... Et le leader de l'équipe, Blake Schilb, est totalement muselé par la défense de l'Orléans Loiret Basket. Tout va mal, en résumé. Sur un joli dunk d'Alade Aminu, Chalon revient péniblement à 10 longueurs, 65-75. Il reste précisément 3 minutes et 56 secondes à jouer. Chalon lance ses dernières forces dans la bataille, et ça paye enfin ! La défense tout-terrain provoque des pertes de balle, et Blake Schilb retrouve comme par magie son efficacité offensive. Il redonne l'avantage à Chalon, dans un Colisée en fusion : 77-76. Banks marque un dernier 3 points qui remet Orléans devant, mais Evtimov répond. La dernière possession est chalonnaise, 20 secondes à jouer, la balle est logiquement confiée à Blake Schilb. Il s'élance, et marque de nouveau.  83-81. Orléans ne profitera pas des deux dernières secondes pour marquer...

Du côté des statistiques, Blake Schilb termine meilleur marqueur chalonnais avec 19 points, devant Delaney et Aminu (13 points). Ilian Evtimov a capté 10 rebonds, et Steed Tchicamboud a délivré 8 passes décisives

L'Elan Chalon réussit son pari, après ce retour fulgurant, et remporte la série, et accumule les records. C'est la première fois d'abord que le club se qualifie pour une finale du championnat de France. C'est la première fois ensuite qu'un club français dispute 4 finales en une seule saison.

Après avoir gagné la Semaine des As à Roanne en février, après avoir échoué en finale de l'Eurochallenge en Hongrie en avril, après avoir conservé "sa" coupe de France à Bercy le 20 mai, voilà l'Elan Chalon paré pour son dernier défi : décrocher le titre de champion de France, à Bercy encore, le samedi 16 juin 2012 à 17 heures. Une victoire serait synonyme d'un triplé historique, d'une qualification en Euroleague (l'équivalent basket de la Liguie des Champions en football), et d'une fête immense à Chalon-sur-Saône. 

L'adversaire de Chalon sera connu demain, au terme de la belle dans l'autre demi-finale opposant Le Mans à Cholet.

La finale du championnat de France sera le 63e et dernier match de l'Elan Chalon, qui sera allé au bout des 4 compétitions dans lesquelles il était engagé. Du jamais vu en France !

Sur le même sujet

Canicule : un feu de forêt s’est déclaré à Villeferry en Côte-d’Or

Les + Lus