• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Cluny (71) : comment transporter un cheval ?

Au Haras de Cluny, les professionnels apprennent à éviter les accidents lors du transport des chevaux.

Par B.L.

Pour transporter des équidés au sein de l’Union européenne, dans le cadre d’une activité économique, il faut désormais faire appel à un convoyeur titulaire du CAPTAV (Certificat d’aptitude au transport d’animaux vivants).

Les accidents occasionnés par le transport des chevaux sont parfois graves, voire mortels. C'est pourquoi depuis 2008, les professionnels de la filière équestre doivent avoir suivi une formation pour tout trajet supérieur à 65km. Il faut savoir qu'il faut souvent faire plusieurs heures de route pour participer à une course hippique.

Des stages sont donc organisés dans des centres agréés comme le Haras de Cluny notamment. On y apprend toutes les techniques permettant d'éviter des accidents du travail dans la filière équine. La réglementation vise à protéger le convoyeur, qui peut recevoir un coup de pied lorsque l'animal sort trop vite du fourgon par exemple.

Il faut aussi protéger les chevaux qui se blessent facilement et chez qui une petite plaie peut vite entraîner de graves conséquences. La formation, qui se déroule sur deux jours, est validée par une évaluation.

Sur le même sujet

General Electric : l’intersyndicale dépose une plainte sur l’état psychologique des salariés de Belfort

Les + Lus