• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Côte d'Or : expérimentation du télétravail

Le télétravail, une priorité pour François Sauvadet, ministre de la Fonction Publique

Par F.L.

video title

Côte d'Or : expérimentation sur le télétravail

Le télétravail, une priorité pour François Sauvadet, ministre de la Fonction Publique. Au Conseil Général de Côte d'Or, 11 employés travaillent depuis chez eux 2 jours par semaine.

Au Conseil Général de la Côte d'Or, 11 employés travaillent depuis chez eux 2 jours par semaine.

Développer le télétravail, une idée chère à François Sauvadet. Aujourd'hui en visite à Mende, en Lozère, le ministre de la Fonction Publique a assuré que travailler depuis son domicile permettait d'offrir un "équilibre des territoires" tout en réduisant les émissions de CO2 générées par les déplacements.

Autres avantages mis en avant, une plus grande concentration dans le travail, une flexibilité dans l'emploi du temps et une plus grande chance pour les femmes d'intégrer les postes à responsabilités dans la fonction publique.

Au Conseil Général de Côte d'Or, le télétravail a fait son entrée dès Février 2011. Les employés qui ont choisi ce mode de travail passent deux jours par semaine chez eux, puis reviennent travailler sur place le reste de la semaine.

Selon une étude réalisée auprès de 140 télétravailleurs par Staples Advantages et publiée le 19 juillet, 40% d'entre eux seraient prêts à gagner moins pour travailler depuis chez eux. Atout principal, la liberté de travailler où on veut, comme on veut, quand on veut. Passer la journée à proximité de ses collègues serait également, selon les chercheurs, une source de stress.

Toutefois, travailler à distance demande beaucoup d'autonomie et de rigueur, et peut également créer un vide social dans la vie du télétravailleur.

En France, 9% des salariés travaillent depuis chez eux, un chiffre inférieur au reste de l'Europe.

Sur le même sujet

Page été : découvrir le canal du Nivernais en paddle

Les + Lus