Courson-les-C(89): une prière controversée

Les catholiques étaient invités mercredi à prier pour l'abandon du projet de légalisation du mariage homosexuel

Par M.B

video title

Courson-les-C: une prière controversée

Les chrétiens de France étaient appelés à dire une prière commune face aux projets du gouvernement. En ligne de mire, entre autre, le mariage homosexuel annoncé pour le 1er trimestre 2013. Une stigmatisation de trop pour l'association « David et Jonathan » qui regroupe des chrétiens homosexuel.

Les catholiques de France étaient appelés à dire une prière commune mercredi 15 août, jour de l'Assomption, face aux projets législatifs du gouvernement. En ligne de mire, entre autre, le mariage homosexuel annoncé pour le 1er trimestre 2013. Une stigmatisation de trop pour l'association « David et Jonathan » qui regroupe des chrétien homosexuels.

C'est le cardinal André Vingt-Trois, président de la Conférence des évêques de France qui a créé la polémique en faisant une "proposition nationale pour une prière des fidèles en la fête de l'Assomption". Une prière  " pour celles et ceux qui ont été récemment élus pour légiférer et gouverner ; que leur sens du bien commun de la société l’emporte sur les requêtes particulières et qu’ils aient la force de suivre les indications de leur conscience".  La prière était également destinée aux enfants et aux jeunes : "que tous nous aidions chacun à découvrir son propre chemin pour progresser vers le bonheur ; qu’ils cessent d’être les objets des désirs et des conflits des adultes pour bénéficier pleinement de l’amour d’un père et d’une mère." Une prière qui renvoie au projet du gouvernement Ayrault d'ouvrir le droit au mariage pour les homosexuels dans le courant de l'année 2013, respectant ainsi l'une des promesses de campagne de François Hollande.

Pour justifier l'opposition de l'Eglise à ce projet, Mgr Bernard Podvin, au micro de France Inter avait expliqué que cette opposition au mariage homosexuel est une question au sens sociologique, anthropologique du terme. "Il y a profondément un choix de civilisation qui concerne le modèle familial comme la fin de vie".

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus