• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Des Francs-Comtois au meeting de Sarkozy

Plus de 500 Francs-Comtois sont partis tôt ce matin pour participer au rassemblement du Trocadéro

Par I.B.

video title

500 Francs-Comtois proches de l'UMP au Trocadéro

Prés de 500 Francs-Comtois ont assisté au rassemblement du Trocadéro à Paris en soutien au candidat Nicolas Sarkozy qui organisait une contre-manifestation du 1er mai

En famille, entre amis, dans la bonne humeur et trés enthousiastes, les sympathisants francs-comtois de Nicolas Sarkozy se sont levés tôt ce matin pour participer à ce rassemblement du Trocadéro. Partis en car, de Haute-Saône, du Doubs et du Jura, les militants ont rejoint à pied le Trocadéro en scandant "Hollande en Corrèze, Sarkozy à l'Elysée".

Dans son discours,  Nicolas Sarkozy s'est adressé indirectement aux manifestants des défilés traditionnels du premier mai en déclarant notamment "Je veux le dire à tous ceux qui contestent le droit de nous rassembler aujourd'hui, nous nous considérons, nous comme peuple de France, (...) comme acteurs du progrès social autant que vous et même davantage que vous". Des déclarations applaudies par les Francs-Comtois, venus défendre le bilan de leur candidat.  

Participer au rassemblement du Trocadéro, c'est pour  Jean-François Longeot, maire d'Ornans et conseiller général du Doubs, affirmer ses convictions et notamment celles sur le travail. "C'est vaste, c'est apporter quelque chose à la société". Dans sa commune, 34% des électeurs ont voté dés le  premier tour pour le président de la République actuel.

 

 

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus