Deuxième jour de grève chez les éboueurs de la Cab

Les poubelles des rues de Belfort ne sont plus ramassées depuis deux jours. Les éboueurs en ont ras-le-bol.

Par SR

Les employés chargés de la collecte des ordures ménagères ont lancé une grève en raison d'un mécontentement concernant le plan salarial ainsi que l'organisation du service.

L'insatisfaction est générale. Les employés en charge du nettoyage des ordures dénoncent également une baisse de leur pouvoir d'achat, un manque de dialogue avec la hiérarchie. Ils souhaitent voir apparaître une prime concernant la pénibilité de leur travail. Pour l'instant, ils recoivent uniquement une prime d'insalubrité.

<< Visionnez le reportage de notre rédaction.

En clair, les éboueurs souhaitent une augmentation annuelle de 3 000€ sur leur salaire. Cette somme serait répartie par jour à hauteur de 15€. Les employés mécontents ont été reçus par le vice président de la Communauté de l'agglomération de Belfort, Maurice Schwartz. Ce dernier précise qu'il a d'ores et déjà discuté avec les syndicats d'une revalorisation de la prime de fin d'année des employés passant de 300€ à 1500€. Il a tout de même conscience de certaines difficultés au sein du fonctionnement même du service et rappelle également qu'une augmentation des salaires provoquerait automatiquement une augmentation de la taxe sur les ordures ménagères, payées par les ménages eux-même.

À même pas une semaine du lancement du Festival International de Musique Universitaire, les employés en charge des ordures ménagères ont bien choisi le moment pour débuter un mouvement de contestation. Si la Cab veut faire reprendre le travail aux grévistes, il faudra très vite prendre des décisions et peut-être faire quelques concessions.

Sur le même sujet

Les + Lus