Dijon : agressions homophobes

Deux bars de nuit ont été le théâtre d'agressions à caractère homophobe.

Par B.L.

video title

Dijon : deux agressions homophobes

Deux agressions homophobes ont eu lieu dans des bars de nuit. Des homosexuels ont été passés à tabac par 3 individus.

L'association CIGaLes (Collection Incroyable de Gays et de Lesbiennes) dénonce les violences dont ont été victimes les clients et les gérants de deux établissements de nuit.

Les faits, qui sont rapportés ce vendredi 2 septembre 2011, se sont produits dans la nuit du mercredi 24 au jeudi 25 août 2011.

La première agression a eu lieu peu après 2h du matin, au bar "The Paradise" situé rue Pasteur. Les deux gérants de l'établissement LGBT (Lesbien, Gay, Bi et Trans ) ont été physiquement pris à partie par trois hommes, qui voulaient  "foutre le bordel" et "casser du pédé", relatent Mathieu Moreau et Romain Chappaz, les co-présidents de l'association CIGaLes. Les gérants du Paradise ont réussi à mettre les trois agresseurs à la porte et à prévenir les forces de l’ordre.

Un peu plus tard ce soir-là, deux clients qui sortaient du Wooz, un bar pourtant "gay friendly" situé rue Albert Rémy, ont eu moins de chance. "Ils se sont tout simplement fait tabasser par d’autres individus sortant eux aussi de l’établissement", dénoncent Mathieu Moreau et Romain Chappaz.

L'association lance un appel pour que ces agressions ne restent pas sans suite. CIGaLes invite donc les personnes victimes à porter plainte pour "agression avec circonstances aggravantes d’homophobie".

Pour les accompagner dans leurs démarches personnelles et judiciaires, l'association rappelle que CIGaLes est à la disposition de toutes les personnes qui en ressentent le besoin. Des permanences "Accueil et Ecoute" sont proposées au local de l’association, 17 rue de l'Ile, le lundi de 19h à 21h et le samedi de 10h à 12h.

Sur le même sujet

Les + Lus