• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : la nuit des chercheurs

Les chercheurs bourguignons vous attendent à partir de 18h, à l'Atheneum, sur le campus, vendredi 23 septembre 2011.

Par B.L.

Démonstrations, vidéos, expositions, barbecues…Une grande soirée gratuite et conviviale est organisée par les chercheurs pour partager leurs savoirs.

Expériences à l’appui, les chimistes, biologistes, musicologues ou historiens parleront de leurs métiers. Ils expliqueront sur quoi ils travaillent et à quoi servent leurs recherches. Cette soirée d’échange et de discussions est accessible à tous, à partir de l'âge de 9 ans et même avant pour les petits futés.

Cette année, deux thématiques ont été retenues : le désordre et l’ordre ! Ces deux notions sont au cœur de l’activité scientifique. On parlera, par exemple, du gigantesque chaos qu'est la naissance des étoiles ou encore des climatologues qui doivent jongler avec la nature imprévisible des systèmes météorologiques.

Il y aura aussi un concert expliqué de musique contemporaine : "cette musique, qui peut sembler désordonnée cherche de nouvelles voies au-delà des systèmes classiques attendus par nos oreilles", explique le chercheur Philippe Lalitte.

A ne pas manquer


Des conférences-discussions sont proposées toutes les 30 minutes de 18h30 à 21h30.


-Pourquoi accepte-t-on la vidéosurveillance ?
Éric Heilmann, sociologue, Laboratoire Communications, Médiations, Organisations, Savoirs, uB.

-Le handicap est-il un révélateur de dysfonctionnements au sein de la société ?
Pierre Ancet, philosophe, Centre Georges Chevrier, uB-CNRS.

-À quoi servait la dénonciation sous l’URSS stalinienne ?
François-Xavier Nérard, historien, Centre Georges Chevrier, uB-CNRS

Sur le même sujet

Dole : du foot mixte au lycée

Les + Lus