• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : Le corps de Marion Bouchard retrouvé

La jeune femme de 21 ans avait été signalée disparue depuis le 26 janvier. Son compagnon a avoué l'avoir étranglée

Par F.L.

video title

video title

Dijon (21) : Corps de Marion retrouvé

Le corps de Marion Bouchard a été retrouvé ce matin à Dijon. Son compagnon Fabien a été interpellé hier en région parisienne. Il a avoué avoir étranglé Marion.

Le compagnon de Marion Bouchard, Fabien Souvigné, 23ans, a avoué avoir étranglé la jeune serveuse de 21 ans au cours d’une dispute. Il a vécu « plusieurs jours » au côté du cadavre, selon Eric Lallemement, procureur de la République.

« Les faits de violence se seraient déroulés dans la nuit du 15 au 16 janvier dernier au cours d’une querelle » a-t-il ajouté.

Le magistrat a précisé que le corps de la jeune femme a été retrouvé « en morceaux », confirmant une information en ligne du quotidien Le Bien Public.

         Le meurtrier présumé, placé en garde à vue, a déclaré « avoir transporté le corps dans un caddie, la nuit ». Il « a pris la fuite et errait depuis le 10 Février ». Les enquêteurs de la Police Judiciaire de Dijon l’ont interpellé en région parisienne à Gennevilliers.

         Marion avait été portée disparue le 8 février par ses parents, inquiets d’être sans nouvelles de leur fille depuis 15 jours. Une information judiciaire pour « détention arbitraire, enlèvement et séquestration » avait été ouverte par le parquet de Dijon après cette disparition, ainsi que celle de son compagnon, quelques jours plus tard.

« Aucune trace de violence » n’avait été relevée par les enquêteurs au domicile du couple. Les policiers avaient retrouvé le portable de Marion, ses papiers d’identité et sa carte bancaire, ce qui corroborait la thèse d’une disparition inquiétante.

Actuellement encore en garde à vue, Fabien Souvigné devrait être déféré devant le juge vendredi 2 mars dans l'après-midi.

Les résultats de l'autopsie pratiquée jeudi devraient être connus en début de semaine prochaine.

 

 

C'est à proximité d'entrepôts désaffectés et des voies ferrées, que le corps de Marion a été retrouvé vers 8 heures, jeudi 1er mars

 

 

A la hauteur du numéro 34 sur l'Avenue de Stalingrad à Dijon se trouvent les entrepôts désaffectés (images France 3 Bourgogne)

Sur le même sujet

Dijon : les gilets verts, des médiateurs au service des usagers

Les + Lus